A Goodlands: Bérenger fait les yeux doux à la MBC

Avec le soutien de

Les changements apportés au sein de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), indique Paul Bérenger, s’inscrivent dans sa vision de l’île Maurice. «Deza komans trouv bann sanzman avek MBC. Nou anvi fer li vinn kouma BBC.» C’est ce qu’a déclaré le leader des mauves hier, mardi 4 novembre, lors d’un congrès de l’alliance de l’unité et de la modernité, à Goodlands.

Lors de son discours, Paul Bérenger a également demandé aux militants de voter travailliste. «Mo demann bann militan vot kandida travayis dabor answit MMM. Bann travayis bizin vot candida MMM avan apre vot kandida travayis, pou donn zot enn leson», a-t-il soutenu. Cette déclaration, faite devant une foule d’environ 1 000 personnes, visait à contrer une consigne de la Voice of Hindu (VOH). Des membres de ce groupe  socioculturel ont intimé à des électeurs de ne pas voter certains candidats du MMM dimanche. «Si nou ekout seki zot pe dir, sak kominote pou dir parey. Pei pou divize», a-t-il poursuivi.

Le leader du MMM a ensuite annoncé que la liste des candidats de l’alliance PTr-MMM sera prête d’ici vendredi. «Premie minis pou fixe dat eleksion biento. Lerla vre zafer-la pou komanse», a-t-il souligné. Paul Bérenger n’a pas manqué de critiquer les promesses électorales faites par l’alliance Lepep. Il devait également fustiger de potentiels candidats de l’alliance de l’opposition dans cette circonscription.

Paul Bérenger s’est, d’autre part, longuement exprimé sur le projet de métro léger. Il a annoncé qu’un appel d’offres sera lancé pour sélectionner l’opérateur de ce système de transport, devenu un des principaux thèmes de la campagne électorale.

Navin Ramgoolam, Mookhesswur Choonee, Satish Faugoo, Vinay Sobrun et Rama Sithanen ont de leur côté tiré à boulets rouges sur l’opposition. Ils ont concentré leurs tirs sur le leader de l’opposition, Pravind Jugnauth, ainsi que d’autres dirigeants de l’alliance Lepep. 

Le Premier ministre a été catégorique. Ce n’est pas «chokra» (NdlR : il faisait référence à Pravind Jugnauth) qui décidera de l’avenir du pays, a-t-il martelé. Il a ensuite indiqué que, «linn dir madam-la (NdlR : la ministre indienne Sushma Swaraj) ki akor 30-30 ant MMM ek PTr pa bon. Madam-la inn dir mwa ki linn dir. Be kan twa to ti fer lakor 30-30 avek MMM, li ti bon. Kan Paul Bérenger ti vinn PM avek toi, li ti bon, me avek moi li pa bon», a ajouté Navin Ramgoolam, parsemant son discours, qui a duré une trentaine de minutes, de mots en hindi.

Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

 
D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires