«Viré mam» dit SAJ; Ramgoolam plus clair sur la date du scrutin

Avec le soutien de

La riposte ne s’est pas fait attendre. Le leader de l’alliance Lepep se révolte après que le pandit Sungkur a ouvertement soutenu l’alliance PTr-MMM. «Mo pa apel li pandit mwa. Li pa merite apel li pandit», a martelé sir Anerood Jugnauth hier soir, lundi 27 octobre, au cours d’un congrès au n° 15 à Carreau Laliane.

Entre-temps, à Nouvelle-France, l’ambiance était à la fête et la foule était délirante, mais la mise en garde était bien réelle. Navin Ramgoolam a lancé un sérieux avertissement à ceux qui recourent à la violence. Il s’exprimait hier soir au n° 11, lors d’un congrès de l’alliance de l’Unité et de la Modernité.

S’agissant du pandit Sungkur, SAJ a soutenu que ce dernier «pena lamour prop». Il a insisté sur le fait que la plage de Trou-aux-Biches, avec son espace parking, était assez restreinte mais que Navin Ramgoolam a tout donné à Sungkur pour faire «du business». L’orateur a également critiqué Paul Bérenger de s’être rendu à cette fonction. «Paul Bérenger al ekout Sungkur, bat lamin, may ek li ek ambras li tou», a-t-il ironisé.

Le leader de l’alliance Lepep a laissé entendre qu’il compte rouvrir l’enquête «Roches-Noires» s’il remporte les élections et devient Premier ministre. Concernant la IIe République, il a soutenu que celle-ci sera faite uniquement pour combler les frustrations du Premier ministre actuel. «Li pa gagn mem tretman ki lezot presidan sirtou presidan afrikin», a-t-il lancé, ce qui a valu des commentaires tels que «Mugabe» et «Bocassa» de l’assistance. «Akot nou pe pase dimounn pe dir bizin sanzman. Akot nou pe pase dimounn pe dir ‘Vire Mam !’» a martelé le leader de l’alliance Lepep sous un tonnerre d’applaudissements et des sons de tambour.

Et, une fois de plus, un montage démontrant Ramgoolam et Bérenger se critiquant l’un et l’autre a été joué pour les partisans. À la fin du congrès, sir Anerood, son épouse et ses proches partisans se sont rendus dans la maison d’un voisin, partisan du MSM, pour dîner. Étaient également présents Raj Dayal, candidat au n° 9, Showkutally Soodhun et Eddy Boissézon, tous deux candidats de l’alliance Lepep au n° 15.

Dans le camp adverse, à Nouvelle-France, Ramgoolam a, lui, tiré à boulets rouges sur l’alliance Lepep. Il a dénoncé la campagne de «démagogie» et de «peur» que mène celle-ci selon lui. «Zot pe dir 30-30 danzere», «Paul Bérenger premie minis danzere», a-t-il cité avant de revenir sur les raisons de l’accord entre le PTr et le Mouvement militant mauricien et ce que cela apporterait au pays.

L’alliance Lepep a aussi fait l’objet des critiques de Paul Bérenger. Ce dernier a décrié ce qu’il nomme la «propagande» de l’alliance Lepep: qu’il sera un ministre «marionnette» et que Navin Ramgoolam abandonne le peuple pour aller à Réduit. Navin Ramgoolam et Paul Bérenger étaient présents hier soir aux côtés d’Arvin Boolell, de Sutyadeo Moutia et de Dave Kissoondoyal.

Parmi ces trois candidats potentiels, seul Arvin Boolell semble être assuré d’un ticket. Cela a d’ailleurs été un des points sur lesquels Paul Bérenger s’est appesanti: «Mo tia kontan met enn kandida madam isi me peut-être nou pa pou resi. Nou ava gete.»

Néanmoins, les activistes devront encore patienter jusqu’à la fin de la visite de la ministre indienne des Affaires étrangères pour la liste finale des candidats ainsi que la date des élections générales. «Nou pe tini par respe pou l’Inde», a soutenu le chef des mauves. Il a alors fustigé l’attitude du Mouvement socialiste militant dont le leader, Pravind Jugnauth, aurait écrit au Premier ministre indien pour lui demander de ne pas intervenir en ce qui concerne le métro léger.

Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

 
D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires