Ramgoolam: «Pa pran mo traca»

Avec le soutien de

«Pa pran mo traca», a sèchement répondu Navin Ramgoolam à la presse qui l’interrogeait sur sa majorité désormais fragilisée à l’Assemblée nationale. Le Premier ministre a effectué une première apparition publique, ce lundi 16 juin au MGI, à Moka, après l’annonce faite par Paul Bérenger que les négociations d’alliance PTr-MMM étaient rompues «pour de bon».

Le leader travailliste a, pour sa part, évité de dire si la page des négociations était tournée, affirmant qu’il pense avant tout «à l’intérêt du pays». Au passage, il a qualifié un possible regroupement MMM-MSM-PSMD «d’alliance bouillabaisse».

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires