Rencontre Ramgoolam-Bérenger : «Pas positive»

Avec le soutien de

Alors que la question d’une alliance semblait bien avancée entre le PTR et le MMM, de profondes divergences ont refroidi les ardeurs. Entre les deux leaders, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, le ton semblait moins consensuel après la 2e rencontre à la Clarisse House, jeudi après-midi 24 avril. 

Le Premier ministre a apporté des précisions sur ses plans. Pas d’élections de sitôt, et pas de réforme avant les élections. Le leader de l’opposition a trouvé cette deuxième rencontre « pas positive » et ne s’est pas engagé pour de nouvelles discussions.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires