«Demander à un journaliste de révéler ses sources, ce serait comme demander à un médecin de révéler le secret médical.» Avec cette comparaison, Alain

Il a été convoqué jeudi 28 septembre dans les locaux du Central Criminal Investigation Department. Dick Kwan Tat, avocat, est cité comme un des pions

Publicité

Le leader du Reform Party, Roshi Badhain a aussi été appelé à fournir des explications dans le cadre de l’enquête sur le scandale Bet365 au CCID ce v

L’interrogatoire de Me Ashley Hurhangee, aux Casernes centrales, a pris fin ce 29 septembre. «Il n’y a pas de case contre mon client. Pas pour le mom

Publicité

Le vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, ne s’est pas éternisé dans les locaux du Central Crime Investigation Department, aux Casernes centrale

Showkutally Soodhun est arrivé aux Casernes centrales ce vendredi 29 septembre. Le ministre du Logement et des terres devra répondre aux questions de

Publicité

«Quand Rahim dit à sa petite amie dans un email ‘I will bring his downfall’, c’est son initiative à lui.» Déclaration de Me Yousuf Mohamed à sa sorti

«Kan li finn vinn get mwa vendredi li pa ti enkor ena okenn kontak ek La Sentinelle.» Déclaration de Shakeel Mohamed après sa sortie des locaux du Ce

Publicité

Après Ashley Hurhangee et Ravi Yerrigadoo, c’est au tour de Roshi Bhadain. L’avocat est arrivé aux Casernes centrales à 10 h 15 ce vendredi 29 septem

Me Ashley Hurhangee retourne au Casernes centrales ce vendredi 29 septembre. Il se rend au Central Criminal Investigation Department en compagnie de

Publicité

L’ex-Attorney General est arrivé au Central Criminal Investigation Department, ce vendredi 29 septembre. Ravi Yerrigadoo a été convoqué pour les beso

Il devra s’expliquer sur les menaces de mort qu’il a proférées à l’encontre de Xavier-Luc Duval. Le vice-Premier ministre Showkutally Soodhun a été c

Publicité

La valse des interrogatoires se poursuit aux Casernes centrales. Ravi Yerrigadoo, Ashley Hurhangee et Roshi Bhadain devront se rendre au Central Crim

«Cela coule de source que quand nous avons fini de prendre leur statement under warning, c’est effectif qu’ils sont en état d’arrestation». Cette déc