Un habitant de Plaine-Magnien, âgé de 35 ans, est activement recherché depuis hier. Il est soupçonné de faire partie du réseau de blanchiment d’argen

Elle a été interrogée ce vendredi 9 novembre par la police criminelle de Quatre-Bornes. Et selon la veuve de Farouk Chaumun, dit bhai Chota, retrouvé

Publicité

Nouveaux développements dans l’enquête ouverte après qu’un jeune de 18 ans a été blessé par balle. Ce dernier, sur son lit d’hôpital, est revenu sur

La position de Me Medhaven Armoogum, du bureau du Directeur des poursuites publiques, est attendue le 15 novembre. Il devra faire savoir s’il compte

Publicité

Un père de famille a failli se faire tabasser par la foule à cause de son «vice». L’incident a eu lieu vendredi 2 novembre, le jour de la Fête des mo

«Il m’embrasse sur la bouche, il me pince et me caresse sur certaines parties du corps…» Une fillette de 7 ans a porté plainte contre son grand-père,

Publicité

Il a été pris la main dans le sac… ou presque. Une descente de l’Anti-Drug and Smuggling Unit au domicile de Louis Steeve Le Désiré, ce vendredi 9 no

Où sont passés les 16 kilos d’héroïne qui manquent à la cargaison de 135 kilos de drogue saisie dans le port, en mars 2017 ? Le Fact-Finding Committe

Publicité

Le Comité olympique mauricien (COM) soumettra son rapport officiel concernant le vol de luminaires, survenu en avril, lors des Jeux du Commonwealth,

Les amendements à l’article 46 de l’ICT Act sous la Judicial and Legal Provisions Act sont-ils en passe de faire leur première victime ? Shameem Kori

Publicité

«J’ai été abusé à l’âge de 9 ou 10 ans par le fils de la bonne à la maison.» Déclaration fracassante de Michel de Ravel de l’Argentière. C’était en c

Il devra patienter encore une semaine. La motion de remise en liberté de Prabhagaren Saminada Chetty a été renvoyée au 15 novembre. Le jeune homme, q

Publicité

Les autorités entendent bien démanteler le réseau de Peroomal Veeren. Et aux petites heures, ce jeudi 8 novembre, les officiers de l’Independent Comm

«Madam, kouma lanket fini ar ou tifi, mo pou koz ar li.» C’est ce qu’aurait lancé un policier à Reena (prénom modifié), une habitante de Port-Louis d