Trafic de drogue. C’est sous cette accusation provisoire que Dhaneswar Taucour, le chauffeur d’un député indépendant, a été arrêté vendredi 2 nove

Elle s’était rendue à Mapou et avait prévenu sa mère qu’elle ne rentrerait pas hier, lundi 5 novembre. Après que la police est partie la récupérer, c

Publicité

Ils avaient été placés en détention suivant un vol survenu dans une bijouterie du centre commercial de Bagatelle, la semaine dernière. Quatre suspect

Les caisses de l’État ne cessent de se remplir. 118 conducteurs ont été épinglés pour excès de vitesse hier, dimanche 4 novembre. Les endroits concer

Publicité

La Barclays Bank n’a pas suivi les instructions de son client. C’est ce que la juge Rehana Gulbul-Mungly a conclu dans son verdict, en cour commercia

Son nom a été cité dans le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue. Raison pour laquelle Me Shameer Hussenbocus a fait une demande de révisi

Publicité

«Sandyana Sinatambou a brillé par son absence en Cour. Ce qui fait que la Cour n’a pas eu l’occasion d’écouter sa version des faits.» C’est l’une des

Elle dit ne pas savoir où se trouvait sa fille dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 novembre. Cette habitante de Tranquebar âgée de 51 ans a fait un

Publicité

Utiliser un langage vulgaire à l’encontre des policiers est une mauvaise idée. Et Danilo Bosquet l’a appris à ses dépens hier, dimanche 4 novembre. I

Plusieurs unités de la police étaient à leurs trousses. Les trois ressortissants bangladais qui se sont enfuis du centre de détention du Chaland dima

Publicité

Le rendez-vous est pris pour 10 heures ce lundi 5 novembre avec les enquêteurs de la Task Force du Central Criminal Investigation Department (CCID).

  Après le Bangladais qui s’est évadé au nez et à la barbe des policiers à Rose-Belle il y a deux semaines, trois autres ont pris la fuite aux petit

Publicité

Vous êtes prévenus. Vous encourez désormais une peine d’emprisonnement de 10 ans – contre cinq jusqu’ici – si vos posts Facebook, notamment, «agaçant

Tous les indices poussent à croire que les trois personnes arrêtées par l’Anti Drug Smugglig Unit (ADSU) ne sont que des intermédiaires qui travaille