Ils ne souhaitaient pas venir à Maurice, craignant pour leur sécurité. Mais les deux témoins néerlandais appelés par la poursuite dans l’affaire Bosk

Elle a été arrêtée, hier, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire BAI. Laina Rawat, qui a passé la nuit au Moka Detention Center, sera présentée dev

Publicité

Elle avait été arrêtée peu après son arrivée aux Casernes centrales, le lundi 1er juin. Laina Rawat, l’une des filles du Chairman Emeritus de la BAI,

Laina Rawat, l’une des filles du Chairman Emeritus de la BAI, a été placée en état d’arrestation, le lundi 1er juin 2015. Trois charges provisoires o

Publicité

La majorité des grandes enquêtes réalisées par le Central Criminal Investigation Department ont un point commun : elles conduisent toutes vers l’anci

La MRA, soutient-il, a agi de mauvaise foi en mettant des scellés sur son entrepôt de whisky. C’était en 2007, mais il a décidé de ne pas en rester l

Publicité

Voulant réprimander son épouse alcoolique, Jean Richard Vincent Georges, l’époux, lui a asséné un coup fatal. Le jugement de la cour est sans équivoq

Zaid Santally aurait-il convaincu sa fille de raconter à la police qu’elle avait été enlevée, cela dans l’espoir de soutirer de l’argent à son beau-p

Publicité

Alors que le débat pour le dégel de ses avoirs a été repoussé le lundi 1er juin 2015, Laina Rawat est arrivée aux Casernes centrales peu avant 10 heu

Ça y est, la justice a rendu ses verdicts dans les procès intentés contre la carte d’identité biométrique. Bien que donnant tort aux plaignants Pravi

Publicité

Après plusieurs mois de délibération, la Cour suprême a rendu son verdict dans les procès intentés pour contester la carte d’identité biométrique. Le

Les Rs 220 millions retrouvées dans les coffres de Navin Ramgoolam ont été transférées à la Banque de Maurice par mesure de sécurité, le vendredi 29

Publicité

Elles étaient jusqu’ici conservées aux Casernes centrales. Les Rs 220 millions trouvées dans des coffres- forts appartenant à Navin Ramgoolam ont été

Ils avaient été appréhendés hier par la CID de Pamplemousses. Et lors de la comparution des frères Edouard devant la cour de district de Port-Louis c