Il a fait une demande pour avoir le droit de parler aux témoins dans l’affaire Bal Kouler. C’est ce qu’à fait savoir Ravi Rutnah, l’avocat de Raj Day

  Son nom avait été cité dans l’affaire de drogue dans laquelle était impliqué le constable Arvind Hurreechurn, qui s’est suicidé dans sa cellule, e

Publicité

Il s’est rétracté. Me Sanjeev Teeluckdharry a, par le biais d’une lettre, adressée à la Mauritius Bar Association, indiqué qu’il ne compte pas aller

«J’avais informé l’ICAC que j’ai été victime d’un complot.» Il ne compte pas s’avouer vaincu. Face à la presse ce dimanche 16 septembre, l’ancien min

Publicité

Il ne cultive pas du cannabis pour le revendre, assure-t-il. Mais pour «parfumer» sa maison et pour «épicer» les petits plats mauriciens qu’il prépar

Elles ont été prises la main dans le sac. Et ailleurs. Deux jeunes femmes ont été surprises en plein ébats dans un salon de massage, vendredi, lors d

Publicité

La Central Investigation Division (CID) de Quartier-Militaire ferme ses portes bientôt. Et la quarantaine de policiers qui y sont affectés seront tra

Que lui est-il arrivé ? C’est ce que veulent savoir les proches de Sarah Benazir Gheesa, après que son corps a été retrouvé au bord d’une rivière, au

Publicité

Non seulement la vitesse tue, mais elle rapporte gros au gouvernement. En effet, pour les sept premiers mois, soit du 1er janvier au 31 juillet 2018,

Une descente des éléments de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Rose-Hill, à morcellement Rey, Pointe-aux-Sables a permis d’appréhender Jean Ch

Publicité

Une semaine lui a été accordée pour s’expliquer devant le Bar Council. Or Me Sanjeev Teeluckdharry ne compte pas se plier à la sommation du Conseil d

Mobilisation policière à Colline Pomme d’Amour, Montagne-Longue, ce vendredi matin, 14 septembre. Les officiers tentent de retrouver une enseignante

Publicité

Les conclusions du rapport Ernst & Young, déposé le 24 août, ont entraîné la suspension de hauts cadres de la State Bank of Mauritius (SBM). Et c

Depuis la mise en liquidation de Fashion Syle, le 20 mai 2016, le propriétaire Rakesh Gooljaury n’a pu honorer ses dettes, d’un montant de Rs 697 799

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires