Après avoir repris 122 arpents de terres alloués sous l’ancien régime, la semaine dernière, le ministère du Logement et des Terres poursuit sur sa la

La police a objecté à sa remise en liberté sous caution. L’ancien Senior Chief Executive du ministère du Logement et des Terres Noorani Oozeer, qui a

Publicité

Le DPP souhaite qu’une enquête judiciaire soit menée par rapport au décès d’Iqbal Toofany, qui était sous surveillance policière. Il a référé l’affai

Il avait été admis à l’hôpital Jeetoo, hier soir, après s’être senti mal. L’ancien Senior Chief Executive du ministère du Logement et des Terres Noor

Publicité

Comment Nandanee Soornack a-t-elle pu empocher des commissions d'environ Rs 100 millions ces deux dernières années ? L'astuce aurait été simple, à en

Les avocats n’ont pas fait de grand plaidoyer lors de la réunion du Bar Council, ce mercredi 4 mars. Ils tiendront une assemblée générale le 20 mars

Publicité

(Mis à jour) Il était aux Casernes depuis environ 9 heures ce mercredi 4 mars. Et près de 9 heures plus tard, l’ancien Senior Chief Executive du mini

Ils crient à l’injustice. Les membres de la famille d’Iqbal Toofany ont manifesté leur colère devant les Casernes centrales ce mercredi 4 mars, suite

Publicité

[Mis à jour] Ils ont retrouvé la liberté après avoir payé une caution de Rs 9 000. Les cinq policiers arrêtés suite au décès d'Iqbal Toofany ont comp

L’aéroport de Plaisance se trouve au coeur d’un nouveau scandale. Le gouvernement se trouve en présence d’éléments troublants concernant des transact

Publicité

Le décès d’Iqbal Toofany hier, lundi 2 mars, alors qu’il se trouvait sous surveillance policière, continue de faire des vagues. Cinq policiers sont a

Il a été entendu pendant six heures hier, mardi 2 mars, par les enquêteurs de la Land Fraud Squad du CCID. Abu Kasenally, l’ancien ministre du Logeme

Publicité

C’est aux alentours de 10 heures, ce lundi 2 mars, qu’Abu Kasenally, l’ex-ministre du Logement et des Terres, est arrivé aux Casernes centrales. Selo

Elle reviendra à Maurice, dit son homme de loi. Mais Nandanee Soornack veut d’abord des garanties quant à sa sécurité à l’aéroport de Plaisance quand