La motion déposée par Navin Ramgoolam contre l’ouverture de ses coffres à la banque a été entendue en Cour suprême, le lundi 8 juin 2015. L’affaire a

(Mise à jour) Après Laina Rawat, c’est au tour d’Adeela Rawat-Feistritzer d’être convoquée aux Casernes centrales. Mais alors qu'elle devait s'y rend

Publicité

Arrêté dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Marie Thérèse Julia Furcy, 85 ans, Benji Gabriel a participé à une reconstitution des faits à Tra

Elle a menacé de diffuser sur Internet des photos de lui, dans le plus simple appareil, s’il ne lui verse pas 2 800 dollars américains. Craignant que

Publicité

Comme Brian Burns avant lui, Navin Ramgoolam a bénéficié de la clémence de la cour lors de sa comparution pour sa libération sous caution. Alors qu’i

Anil Bachoo n’allongera pas la liste des détenus du Moka Detention Centre. L’ancien ministre des Infrastructures publiques a été libéré peu après avo

Publicité

Cette élève du CPE a allégué qu’un employé de l’école qu’elle fréquente a eu des relations sexuelles avec elle à trois reprises. Mais la magistrate a

L’ex-Premier ministre a été traduit en justice, ce jeudi 4 juin, à la suite de son arrestation dans l'affaire Dufry. Le CCID accuse Navin Ramgoolam d

Publicité

Il affirme avoir été licencié de manière «arbitraire». Yuvraj Joganah, ancien directeur des ressources humaines d’Airway Coffee, a porté plainte cont

Il a été arrêté pour la quatrième fois le mercredi 3 juin 2015. Navin Ramgoolam a cependant été libéré sur parole à l’issue de son interrogatoire dan

Publicité

«Elle bénéficie d’une protection spéciale en raison de son enfant.» Selon une source proche du dossier, c’est grâce à son enfant en bas âge que Nanda

Arrêtée le 12 mai dernier dans l’affaire de fraude alléguée à la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society Ltd, Kamla Parmessur a recouvré la l

Publicité

La fille de Dawood Rawat a perdu son sang-froid à sa sortie du tribunal de Curepipe, le mardi 2 juin 2015. «Stay away from me», a lancé Laina Rawat a

Bien que Maurice ait le soutien des autorités italiennes, «cela ne veut pas dire que ma cliente sera déportée». C’est ce qu’a indiqué l’avocat de Nan