Du cannabis d’une valeur d’environ Rs 2,4 millions avait été saisi sur un terrain en friche à côté de sa maison. Pris en flagrant délit au milieu de

Ce vol audacieux a été commis en deux jours au Domaine Les Pailles. Le butin : l’alambic placé à l’entrée, au coût de Rs 10 millions. La police a écr

Publicité

Près d’une semaine après la violente agression d’une couple de boutiquiers à Stanley, la police a pu la mettre la main sur un suspect. Il a été arrêt

Elle n’est pas inconnue dans le monde des affaires. Nelly Jirari, l’ex-directrice générale de la Banque des Mascareignes qui est accusée d’avoir fals

Publicité

Dans sa 52e newsletter, Satyajit Boolell, Senior Counsel, fait valoir que la Road Traffic Act est révolue et qu’il faudrait durcir les lois contre le

Le gendre de Dawood Rawat Brian Burns a logé une motion en Cour suprême, lundi, réclamant la révocation de l’ordre émis par la juge Gaytree Jugessur-

Publicité

340 plants de cannabis d’une valeur marchande de Rs 1 200 000. Et 171,78 grammes de cannabis valant Rs 1 374 240. C’est ce qu’ont saisi des officiers

Après avoir été interrogée aux Casernes centrales, Nelly Jirari, l’ancienne directrice générale de la Banque des Mascareignes, a comparu en cour de R

Publicité

Il était poursuivi sous trois chefs d’accusation pour avoir posté des commentaires désagréables à propos d’une autre syndicaliste sur Facebook. Vinod

Le DPP a déposé, lundi, une motion au greffe de la Cour suprême dans le cadre de l’affaire Sun Tan. Il réclame l’autorisation de cette instance pour

Publicité

Il avait été condamné à perpétuité pour trafic de drogue. Ce ressortissant indien avait alors fait appel et avait vu sa peine réduite à 22 ans de pri

La polémique enfle après les propos tenus par le ministre de la Santé concernant la fin du traitement à la méthadone, lors d’un congrès du Muvman Lib

Publicité

Elle est soupçonnée d’avoir facilité le round-tripping de Rs 3,6 milliards au sein de la BAI. Nelly Jirari, l’ancienne directrice générale de la Banq

Elle est soupçonnée d’avoir facilité le «round-tripping» de Rs 3,6 milliards qui aurait été mis en place par la BAI pour dissimuler un présumé Ponzi