En milieu de semaine, on a reçu un appel téléphonique de l’avocate de Dawood Rawat, Delphine Meillet. Son client, selon elle, souhaitait «s’exprim

C’est un vol similaire à celui qui a été commis chez Me Rama Valayden. Le 10 juillet, Me Antoine Domingue, Senior Counsel (SC), a aussi reçu la visit

Publicité

  Il fait face à une charge provisoire de «larceny breaking». Arrêté samedi, Jonathan Levaillant, le présumé cerveau du cambriolage survenu chez Ram

  Arnaud Boodram. Un nom associé, depuis plusieurs années, à des affaires de viol.Et  pour cause, l’homme de 36 ans a encore une fois été arrêté, en

Publicité

Rebondissement. Jonathan Levaillant, un habitant de Ste-Croix âgé d’une trentaine d’années, a été appréhendé, samedi après-midi. Il serait le cerveau

  Les policiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Sud ont procédé, le vendredi 9 septembre, à l’arrestation de deux suspects

Publicité

  L’avocat Kailash Trilochun, accusé par le suspect Désiré Candahoo comme étant le commanditaire de l’agression de Bhanoodutt Beeharee, le Chairman

  Le chef juge Keshoe Parsad Matadeen a été très ferme dans son discours lors de la cérémonie de prestation de serment de nouveaux Senior Counsels e

Publicité

«C’est inimaginable que la police me refuse le droit à l’identification.» Convoqué aux Casernes centrales, ce vendredi 9 septembre, Me Kailash Triloc

«L’enquête a pris une tournure politique», a déclaré Me Rama Valayden lors d’un point de presse aux Casernes centrales ce vendredi 9 septembre, après

Publicité

  «L’enquête n’a pas encore été bouclée. Matters are still under consideration and will be finalised soon». Propos de Me Shakeel Bhoyroo, Senior Sta

Navin Ramgoolam commente la situation dans le secteur de l’éducation ce vendredi 9 septembre. Pour le leader des rouges, le gouvernement n'a pas tenu

Publicité

Une précaution de plus prise par Me Rama Valayden avant que son client ne soit entendu par le CCID, ce vendredi 9 septembre ? L’avocat de Me Kailash

Les relevés téléphoniques sont disponibles et pourront être produits en cour. C’est ce qui ressort de la comparution de Navin Ramgoolam dans l’affair