Éduquer les jeunes pour qu’ils deviennent des citoyens disciplinés et respectueux de la loi. Voilà l’objectif que la police veut atteindre en menant

Il a avoué avoir publié des informations erronées. Yogesh Kumar Ramsahye, un habitant de St-Julien, a été convoqué dans les locaux du Central Crimina

Publicité

«Aucun des accusés ne m’a favorisé pour l’octroi de ce contrat» C’est ce qu’a déclaré le témoin Jovani Etienne, qui a été appelé à la barre ce lundi

  Les officiers de la Criminal Investigation Division de Grand-Baie ont effectué une perquisition au domicile d’un tatoueur, à L’Espérance-Trébuchet

Publicité

L’Ouest du pays a toujours été ciblé par la police depuis le démantèlement du réseau de drogue de Gro Derek en 2012. Or, «faute de preuves, nous n’av

  Au total, cinq sachets d’héroïne ont été retrouvés sur trois individus, jeudi 5 janvier. Le premier, un maçon de 37 ans, habitant à Grande-Rivière

Publicité

Une violente bagarre avait éclaté entre deux familles à cité Ste-Catherine, St-Pierre, dans la soirée de mercredi. Après enquête, la police a interpe

Il aurait photographié des membres de l’ADSU, ce qui est strictement interdit. Arrêté, Siva Pareemanun, le porte-parole de la communauté rastafari, a

Publicité

Il avait été arrêté après la rixe survenue à Grand-Gaube. James Vivien, un habitant de cette localité, a comparu en cour de Rivière-du-Rempart, le je

Un exercice en interne pour évaluer le comportement des policiers sera mis en place. C’est l’annonce faite par le commissaire de police, Mario Nobin,

Publicité

Après l’arrestation de deux membres de la communauté rastafarie ce mercredi 4 janvier, deux autres personnes se retrouvent en détention policière. Ra

Après l’arrestation de deux des leurs, à savoir Siva Pareemanun et le chanteur Jahfazon, les membres de la communauté rastafari, réunis devant le pos

Publicité

La rentrée juridique s’annonce chargée. Des politiciens, dont l’ex-chef du gouvernement, Navin Ramgoolam, défileront à la barre des accusés. D’autres

«Linn koumans bat mwa kalot lor simé é linn kontign bat mwa ziska lakaz.» Déclaration d’une jeune fille de 13 ans en état de choc. Elle a été tabassé