La directrice de l’organisation de Miss Mauritius n’a pas souhaité faire de commentaire suite à la plainte qu’Urvashi Gooriah a faite au Central Crim

La situation est retournée à la normale à l’école primaire de Fond-du-Sac. Les classes reprendront normalement demain, vendredi 12 avril.  Le villag

Publicité

Après un bref départ, les nuages sont de retour. La station météorologique de Vacoas l’a fait savoir à travers d’un communiqué spécial ce jeudi 11 av

Quinze jours après, Clency Harmon ne cède pas. Sur le parvis de l’église Immaculée à Port-Louis, ce dernier, maintient sa grève de la faim malgré «l’

Publicité

Elle a reçu un message qu’elle juge insultant sur Instagram. Raison pour laquelle Urvashi Gooriah, la Miss Mauritius 2018, a porté plainte en ce jeud

Kevin Reddi, un habitant de Beau-Bassin âgé de 40 ans, cherche des réponses sur la mort de son fils décédé l’année dernière. Le jeune de 18 ans avait

Publicité

Outré, choqué, révolté. Ce sont les sentiments qui animent ce père de famille, habitant Camp-Diable, qui a cru voir Satan en personne. Il allègue qu’

Alors que les robinets sont souvent à sec dans plusieurs régions, à Rose-Hill, le coaltar est tout mouillé. La faute à ce tuyau percé, qui se trouve

Publicité

Rs 50 000 chacun. C’est le montant dont devront s’acquitter ces neuf suspects, qui font l’objet de deux accusations provisoires d’agression avec prém

Elle se trouvait tranquillement chez elle, lorsque deux individus sont venus interrompre sa quiétude, hier mercredi 10 avril. En regardant par la fen

Publicité

La Miss Mauritius 2018, Urvashi Gooriah, s’est rendue au CCID durant la matinée, en ce jeudi 11 avril, en compagnie de Primerose Obeegadoo. Elle aura

Hier, mercredi 10 avril, le ministre Ashit Gungah, élu de la circonscription, a été «chassé» par les habitants de Fond-du-Sac, alors qu’il s’était re

Publicité

La Child Development Unit (CDU) a initié une enquête à la suite des allégations faite contre une jeune femme de 18 ans. Celle-ci aurait tenté de se d

Ils sont souvent critiqués, vilipendés. Pas cette fois. L’attitude «humaine» des officiers de la SMF et ceux de la police a été saluée par les sinist