C’est à Camp-Diable qu’il habite. Dans une grande maison aux baies vitrées, nous avons rencontré l’homme le plus «détesté» de la localité. Vêtu de so

Après Forest-Side, le manque d’eau a provoqué des étincelles à Chamouny ce dimanche 7 avril. Une vingtaine d’habitants de Leclézio Lane sont descendu

Publicité

Il en est à son 11e jour de grève de la faim, ce dimanche 7 avril. Clency Harmon, bien que très affaibli, ne compte pas arrêter tant qu’il n’obtiendr

Ils sont souvent vus comme les ennemis des fêtards, ceux qui contrôlent l’accès aux bars et boîtes de nuit. Mais sur quels critères se basent-ils pou

Publicité

Après l’article paru dans notre édition de dimanche dernier, 31 mars, concernant une incursion au cœur d’une secte à Beau-Bassin, d’autres victimes d

Il en est persuadé. Le tourisme, insiste le ministre Anil Gayan, est la seule industrie durable qui est capable d’apporter la prospérité au pays. D’a

Publicité

La mesure visait initialement des jockeys, semble-t-il. Sauf qu’elle a eu un effet domino. Des étrangers ayant épousé des citoyens mauriciens n’ont p

Hervé Cangy connaît bien l’industrie sucrière puisqu’il y a passé une trentaine d’années. Mais les plus enrichissantes et par conséquent, les plus ma

Publicité

L’auteur «d’Échappées belles à travers nos églises» s’intéresse non seulement à la sécurité routière mais à tous les aspects de la culture humaine.

Quelque Rs 350 000. C’est la somme que doit trouver Rezistans ek Alternativ (ReA) pour les deux affaires entrées devant le Tribunal de l’Environnemen

Publicité

«Dan nou lamer, éna bokou tortues, dauphins, baleines… mé éna aussi bokou plastik, boutey plastik, savatt…» La pollution par le plastique, dit Anil G

Ils sont dans leur monde, inscrivent des chiffres par-ci, font virevolter des objets par-là ou communiquent autrement. Eux, ce sont les enfants autis

Publicité

Il est tout frêle, porte un T-shirt bleu, un pantalon noir, des baskets. Sa coupe de cheveux obéit aux dernières tendances. Il a 13 ans, on lui en do

Elle avait acheté plus de 60 billets d’avion d’une agence de voyages sise à Port-Louis, au coût de Rs 1,5 million. Montant que cette habitante de Vac