Société 3401

Deux communiqués émanant de la police et du bureau du Premier ministre confirment que Rakesh Gooljaury a bien été soumis à une fouille à l’aéroport m

Trouver un parking à l’hôpital SSRN s’avère un parcours du combattant, encore plus pour les personnes autrement capables détentrices d’une carte de l

Publicité

Pratisha Ramdeen, 10 ans, est dans le coma après avoir été victime d’un grave accident, lundi. Lors de la reconstitution des faits, le père de la fil

Giantee Ramchurn, coaccusée de Aurore Gros-Coissy, aurait-elle été piégée? C’est en tout cas ce qu’affirme son avocat en cour, ce vendredi 12 septemb

Publicité

Il faut arrêter de dénigrer les fonctionnaires. C’est là l’appel lancé par Radhakrishna Sadien, le président de la Government Services Employees' Ass

Ils auraient fait irruption dans un centre de désintoxication à Plaine-Lauzun, il y a environ deux semaines, et auraient emporté 45 litres de méthado

Publicité

Les 30 Mauriciens, qui étaient pris au piège par les inondations en Inde, ont été évacués vers Delhi. Leur retour au pays est prévu pour le 18 septem

Le choc a été violent. Cinq véhicules ont été impliqués dans un carambolage à Pailles cet après-midi, vendredi 12 septembre. Aucun blessé n’est toute

Publicité

La date de la rentrée scolaire des élèves du primaire a provoqué un débat. Alors que le ministère avait proposé que la grande rentrée ait lieu, le lu

«J’ai retrouvé son cadavre non loin du mur d’un voisin. Il avait un liquide blanchâtre autour des babines», confie une habitante de la rue Abbé de la

Publicité

Celui qui est présenté comme l’ami intime du Premier ministre a fait l’objet d’une fouille en règle par une escouade spéciale de la brigade antidrogu

Naina Ramdeen, 10 ans, est sous respiration artificielle depuis trois jours. Elle a été fauchée sur un passage pour piétons, à Grand-Baie, par un véh

Publicité

Evacués des zones inondées du Cachemire, une trentaine de Mauriciens se trouve toujours en Inde. Le commandant de la SMF, Khemraj Servansing, a été d

Le projet de code postal ayant vu le jour, la Mauritius Post Limited se concentre, à présent, à le faire accepter par la population. D’où sa campagne