Il a tué sa femme pour un prêt d’environ Rs 2 millions dont il ne pouvait justifier l’utilisation. À mardi soir, Nizam Tengnah et sa fille, Amirah, b

Les employés d’Air France qui se retrouvent dans l’incertitude après l’annonce d’un plan de restructuration ont vivement réagi face aux largesses aux

Publicité

Cela fait trois jours depuis que Giovanna n’est plus une menace pour Maurice. Cette fois, c’est Rodrigues qui pourrait accueillir des averses causées

Cette année, la Mauritius Post célèbre les 240 ans de l’avènement des services postaux à Maurice. Afin de marquer cet événement, une série d’activité

Publicité

La demande pour faire geler une amende de Rs 10 000 déjà payée a été rejetée ce mardi 14 février en Cour suprême. Les juges Asraf Caunhye et Gérard A

Le front commun syndical regroupant les employés des corps para-étatiques qui seront touchés par la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) menace d

Publicité

Coup de théâtre en Cour d’Assises, ce mardi 14 février. Le Directeur des poursuites publiques décide d’arrêter les poursuites contre Kevin Moussa. Al

La « Student Union » de l’université de Maurice (UoM) organisait hier, mardi 14 février, une journée de sensibilisation sur le sida, en collaboration

Publicité

L’enjeu est tel que l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) n’a pas hésité à en faire l’objet de sa toute première réunion de coopératio

Comment faire plaisir à son ou sa partenaire pour la Saint Valentin ? Cette année, les jeunes l’ont bien compris. Quitte à dépenser beaucoup, mais le

Publicité

Robert Pallamy, nommé directeur de la Tourism Authority en 2011, a soumis sa lettre de démission le lundi 13 février au secrétaire du cabinet et au p

Le patron du Central Bureau of Investigation indien a révélé ce lundi 13 février que des citoyens de la Grande péninsule ont transféré 500 milliards

Publicité

Nizam Tengnah, un commerçant de Forest-Side endetté, a tué sa femme et tenté d’égorger sa fille, et se donner la mort après une terrible dispute ce m

Ces habitants de la zone de relogement social de La Valette sont dans le collimateur des autorités. Cinq familles sont soupçonnées de sous-louer leur