Société 2843

La végétation qui reprend ses droits à Ébène, un pêcheur qui répare ses filets, un petit singe qui se balade dans les rues de St-Pierre. Nos photogra

Le président du Groupe Réfugiés Chagos a tenu à saluer le Premier ministre lors de l’assemblée générale chagossienne au centre communautaire de Point

Publicité

Le président du Groupe Réfugiés Chagos a tenu à saluer le Premier ministre lors de l’assemblée générale chagossienne au centre communautaire de Point

Le lieu : Beau-Plateau, à Goodlands. Vendredi 14 octobre, quatre individus y auraient embarqué un jeune homme de force, avant de le rouer de coups. L

Publicité

Ginette Anodin vient d’être élue présidente de la plateforme Entreprendre au féminin océan Indien (EFOI). Elle est présente sur tous les fronts : ent

Une erreur s'est glissée dans notre dernière édition de 5-Plus dimanche. Nous avons illustré la «cover story» avec la photo d'Ismail Callekan au lieu

Publicité

Il est important d’éduquer les gens pour qu’ils mangent et produisent de manière saine. C’est l’avis de deux professionnels du secteur de l’alimentat

opinions Société

L’image d’un fils succédant à son père n’est pas uniquement désespérante. Elle nous rappelle qu’au-delà d’une direction dynastique qu’on veut nous fa

Publicité
tribune Société

Chère madame, Vous avez beaucoup de critiques à l’égard des enseignants du secondaire. Vous les définissez comme étant des «enseignants médiocres»,

Scène inhabituelle à Grand-Baie, aux petites heures du matin, samedi 15 octobre. Des policiers n’ont pas hésité à se jeter à l’eau pour appréhender u

Publicité

Il est resté quatre semaines à l’unité des soins intensifs de l’hôpital SSRN, après un accident de la route. Anil Ragoonanund, âgé de 43 ans, a succo

Fer atansion ! Kot péna pri, pa asté ! C’est l’appel que lance le ministère du Commerce et de la Protection des consommateurs. Cela, à travers une ca

Publicité

En couverture de l’express, ce dimanche 16 octobre, «Rakesh Gooljaury, l’homme à qui tout sourit» et «Drogue synthétique : roué de coups parce qu’il

«Veeren enn bos li.» C’est ainsi qu’un ancien détenu ayant côtoyé Peroomal Veeren le décrit. Incarcéré depuis 13 ans déjà, ce détenu a encore fait pa

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés