Le bras de fer est bel et bien enclenché entre la Banque de Maurice et la BAI. Me Yousuf Mohamed, qui représente le groupe, a déposé une motion en co

(Mis à jour) Les Mauriciens ont répondu présents à l’appel du gouvernement. Petits et grands, employés et étudiants n’ont pas hésité à faire des dons

Publicité

Lors d’une conférence de presse, ce vendredi 8 mai, le ministre des Finances est revenu sur le scandale qui se profile au sein de cet établissement b

Après un long interrogatoire hier à l’ICAC, Iqbal Mallam-Hasham, l'ex-patron de la SIC, s’est, une fois de plus, rendu dans les locaux de la commissi

Publicité

Après un long interrogatoire hier à l’ICAC, il semblerait que l’ex-patron de la State Investment Corporation (SIC) n’est pas au bout de ses peines. I

La ministre de l’Education et des ressources humaines, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique souhaite voir un changement d’atti

Publicité

Poursuivie pour «conspiracy to defraud» dans le cadre de l’affaire BAI-Bramer Bank, Jaya Allock a comparu devant le tribunal de Rose-Hill, ce vendred

Jusqu’ici : la seule à avoir été arrêtée dans le cadre de cette affaire impliquant l’ancien Managing Director de la State Investment Corporation (SIC

Publicité

C’est aux alentours de 10 heures qu’Iqbal Mallam-Hasham est arrivé à l’ICAC ce vendredi 8 mai. Depuis hier, la police avait émis un mandat d’arrêt co

Le président du Bar Council n’a pas mâché ses mots à l’égard du gouvernement, lors d’un point de presse hier, jeudi 7 mai. «Si le gouvernement ne veu

Publicité

Après Iqbal Mallam-Hasham, c’est au tour de Navin Ramgoolam d’être inquiété par le CCID. L’ancien Premier ministre qui est attendu aux Casernes centr

Iqbal Mallam-Hasham, ancien patron de la SIC, était introuvable, ce jeudi, alors qu’il était sous le coup d’un mandat d’arrêt délivré par la police.

Publicité

Elle a été arrêtée, ce jeudi 7 mai, par les enquêteurs du CCID dans le cadre de l’affaire BAI. Jaya Allock, CEO de Bramer Asset Management, qui est a

Le dos au mur après une enquête du gouvernement, la Mauritius Post and Cooperative Bank a exhorté ses employés à ne pas baisser les bras. «Soyez sûrs