Société 2419

  Elle a agonisé pendant deux jours à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Mais Zubeida Rassul Saib, 78 ans, dont les vêtements avaient accidentellement pris

A la Une de LaMinuteInfo: le leader de l’opposition qui réagit sur l’absence du Premier ministre pour la rentrée parlementaire. Egalement dans l’actu

Publicité

  Les employés de Ferney Spinning Mill devront d’abord trouver un terrain d’entente avec les syndicats. Car deux centrales sont positionnées pour le

C’était la grogne du côté des abonnés de Mauritius Telecom depuis ce matin, mercredi 9 novembre. Beaucoup ont, du reste, porté plainte car ils n’arri

Publicité

Elle s’appelle Nitisha Seetaram. Et c’est elle qui s’est hissée à la première place chez les avoués. Elles sont neuf, au total, à avoir réussi aux ex

«La situation est grave.» Et il serait bon que le ministre de la Bonne gouvernance mette bon ordre à la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL). Raison

Publicité

Ambiance tendue à la Commercial Court, ce mercredi 9 novembre. Lors de son audition devant la commission d’enquête sur la drogue, Lilette Paya, Actin

  Venir en aide à la population en ayant son soutien. C’est dans cette optique que le diocèse de Port Louis entame sa campagne «Coup d’Pouce à mon É

Publicité

  Il croupira en prison pendant un moment. Ce mercredi 9 novembre, en cour intermédiaire, un gardien âgé de 35 ans a écopé d’une peine de six ans. A

  Son absence se fera sentir à la rentrée parlementaire, le mardi 15 novembre. Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), s’envole ce mercredi

Publicité

La sentence est tombée en cour d’Assises ce mercredi 9 novembre. Oomesh Ramotar a écopé de 28 ans de prison pour avoir tué son épouse Sunita à coups

Les réactions continuent à pleuvoir après le limogeage de Megh Pillay comme Chief Executive Officer d’Air Mauritius (MK). L’Airline Employees’ Associ

Publicité

Cent dix-huit morts sur nos routes depuis le début de l’année. L’état du réseau routier a-t-il une part de responsabilité dans ces drames humains ? C

Le gérant d’une «villa» à Trou-aux-Biches ainsi que ses trois salariées sont dans de beaux draps. La police soupçonne qu’ils opèrent une maison close

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés