Ils accusaient le ministère de la Santé du décès de leur bébé de sept jours à l’hôpital A. G. Jeetoo. Pour Rajduth et Neelam Ragoobeer, il y avait eu

«Tan ki mo kav konbat pou mo bann drwa, mo pou fer li.» Il a 70 ans et il se bat devant la Justice pour pouvoir rester dans un bâtiment qu’il loue de

Publicité

A Bramsthan, ce dimanche 8 mars, plusieurs familles ont été surprises par la montée des eaux dans leur maison. Elles ont tout perdu. Le député de la

Véritable calvaire que celui d’une habitante de Sébastopol âgée de 43 ans. Elle a porté plainte contre son époux le samedi 7 mars. Ce dernier, soutie

Publicité

Bramsthan, Riche-Mare, Constance, Bel Air… Le réveil a été difficile pour les habitants de l’Est-ce dimanche 8 mars. Entre inondations, ponts submerg

«La violence à l’égard des femmes est une triste réalité.» Propos de Pravind Jugnauth lors de son intervention en marge de la Journée internationale 

Publicité

Navin Ramgoolam n’a toujours pas digéré la défaite de l’Alliance Nationale aux dernières législatives. Lors de son discours à l’occasion de la Journé

Gowtum Bhoobun, le Train Captain impliqué dans l’accident mortel entre le métro et le motocycliste Yannick Permal le 23 février dernier à Barkly, pou

Publicité

«Nou bzin dir asé a violans kont ban fam é nou bizin solider.» Message de l’aile féminine du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) dans le sillage

Il est âgé de neuf mois… Et, bébé Ali a été conduit dans un «shelter» après avoir «trouvé refuge» à l’hôpital Candos depuis quatre semaines. Ses pare

Publicité

C’est au son de la ravanne que le convoi mortuaire d’Anouchka Gukhool-Seetohul a quitté à l’église St-François Xavier, à Plaine-Verte, hier. Paroisse

La station météorologique de Vacoas a émis un avis de fortes pluies ce dimanche 8 mars. La faute à une zone d’instabilité chaude et humide qui favori

Publicité

Les deux pieds plâtrés, une jeune fille de 14 ans se remet lentement de ses blessures certes, mais les images de sa mésaventure la hantent toujours.

«Mo ti népli kapav. Li ti pé diskité, kraz bann zafer dan lakaz, baté. Dan tou kalité violans mo’nn pasé», confie Minita, 49 ans. Ses cicatrices port

Ailleurs sur lexpress.mu