Détrompez-vous, les Bangladais ne travaillent pas que dans les usines de textile ou ne dorment que dans les dortoirs. Nous en avons rencontré un qui

Après Maxamore, c’est au tour d’Aspara d’être contrôlé positif à une substance illicite. Ces deux chevaux viennent de l’écurie Gilbert Rousset. Égale

Publicité

Quatre ans, soit du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2019. C’est la période que couvre l’accord collectif signé le 24 mai entre la Maritime Transport

Important développement dans le litige opposant Me Satyajit Boolell, Senior Counsel et Directeur des poursuites publiques (DPP), à l’Independent Comm

Publicité

Le véhicule est dans un piteux état. Un mécanicien, à bord d’une Mercedes a fait une sortie de route dans la soirée d’hier, jeudi 31 mai, à Riche-en-

D’ici à la fin de juin. C’est le délai accordé au gouvernement pour réajuster la travelling allowance des fonctionnaires, dans le sillage de la hauss

Publicité

Dix minutes. C’est le temps que Me Maxime Sauzier, QC, a passé dans les locaux de l’Independent Commission against Corruption (ICAC), ce vendredi 1er

Il est admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital de Flacq depuis lundi 28 mai. Ce bébé de sexe masculin, qui souffre de plusieurs malformation

Publicité

Il lance un appel aux auteurs des menaces de mort contre Pauline Verner, consultante du collectif Arc-en-Ciel. «Je leur demande de se ressaisir.» Pou

Voici, en exclusivité, l’accord secret État-Raj Dayal, avec les signatures des deux parties. Nous avons aussi eu accès aux deux documents de l’État s

Publicité

«Les Britanniques ont démembré notre territoire.» Ce sont les propos tenus par le Premier ministre qui s’est attardé sur le combat de Maurice en ce q

Mobilisation à Jin Fei, Baie-du-Tombeau... Quelques députés et travailleurs sociaux ont effectué une visite surprise dans les dortoirs des travailleu

Publicité

Partons à Laventure. C’est dans ce village situé à quelques encablures de Centre de Flacq qu’habite non pas Harry, mais Kavish Potter. Jeu de mots va

La police a décidé d’interdire la marche des fiertés prévue demain, samedi 2 juin, pour des raisons de «sécurité nationale». Le collectif Arc-en-Ciel