Onze heures, samedi 2 juin. Quelque 400 personnes se réunissent à la Place d’Armes. Elles manifestent leur désapprobation concernant la March

opinions Société

Le silence est un ami qui ne trahit jamais. Mais il faut, des fois, le rompre, comme d’autres rompent le jeûne après un sacrifice. Afin de dénoncer.

Publicité

L’express de ce dimanche 3 juin s’intéresse à la communauté LGBT. Et plus particulièrement à la manifestation organisée par le collectif Arc-en-Ciel,

L’étau se resserre autour de deux cadres d’un important groupe bancaire du pays. Ils sont impliqués dans l’allocation d’un prêt de Rs 7 milliards à u

Publicité

Pourquoi un malade soigné à l’hôpital à Maurice ne peut obtenir un résumé de son dossier médical pour se faire suivre dans le privé ? C’est la questi

  Deux manifestations se sont tenues ce samedi 2 juin à Port-Louis. L'une au Caudan pour soutenir les personnes LGBT et l'autre à la Place d'Armes p

Publicité

Il s’est présenté à elle comme une personne vivant à l’étranger sur Facebook. De cette façon, l’individu a fait croire à la femme qu’il l’aimait et q

Les conditions déplorables dans lesquelles vivent les employés de la China State Construction Engineering Corporation Limited, à Jin Fei, ne sont pas

Publicité

Même si les personnes venues soutenir la cause des LGBT au Caudan ce samedi 2 juin n'ont pas pu au final faire de marche, elles ont pu faire une mani

Il s’est fait passer pour un homme de 90 ans sur le site molamour.mu. Sauf qu’il a téléchargé la photo d’un dénommé Prahlad Ramdharee, pour la poster

Publicité

David Allan Stockall a été intercepté avec 960,1 g d’héroïne. Alors que le ressortissant américain de 64 ans avait plaidé non coupable, le juge Bobby

Deux jeunes font face à une accusation provisoire de «causing a child to be sexually abused» et «aiding and abetting the author of a crime» respectiv

Publicité

Vous avez entre 21 et 65 ans. Vous n’avez jamais eu de condamnation, vous comprenez et parlez l’anglais et vous avez une santé mentale et physique no

«Kot éna travay nou paré. Mem si dimans pa pou sanz nanyé. Nou kontan nou métié», lance Dharmarajen Chellye, 59 ans, habitant d’Argy. Dans le champ d