Comment s’est-il retrouvé dans ce terrain en friche à proximité de sa maison, à Pamplemousses ? C’est ce que tente de déterminer la police de la r

«Zour mo aprann ki tonn dormi ar Shenaz samem to dernié zour.» C’est ce qu’avait lancé Fawzia Ramjaun à son mari lorsqu’elle a appris, par des voisin

Publicité

Tout coin abandonné est converti en dépotoir par certains. C’est ce que l’on constate sur la route menant à La Valette, Bambous. Une accumulation d’o

Mobilisation à Ferney, ce vendredi matin 27 janvier. La National Coast Guard a été alertée qu’un corps se trouve dans une mare située dans la région.

Publicité

Le jeudi 26 janvier 2017 est une date historique pour l’Union policière. C’est le début officiel de ses activités. Son président, le chef inspecteur

Rs 79 millions ont été dépensées sur les appartements National Housing Development Co. Ltd. (NHDC) de La-Tour-Koenig. Ces bâtiments ont subi d’import

Publicité

En une : L’opposition désunie. Autres titres : l’existence d’un «gang» à la MHC dénoncée et de nouvelles dissensions au sein du gouvernement ? M

Mobilisation à Henrietta… Fawzia Ramjaun, accusé d’avoir empoisonné son mari, Iqbal Ramjaun au cyanure en 2005 a participé à une reconstitution des f

Publicité

Rs 79 millions ont été dépensées sur les appartements National Housing Development Co. Ltd. (NHDC) de La-Tour-Koenig. Ces bâtiments ont subi d’import

Kriti Taukoordass devra faire preuve de patience. Alors qu’il réclame des dommages de Rs 32 millions à son ex-partenaire d’affaires, Sudhir Sesungkur

Publicité

«C’est ma première fonction officielle en tant que Premier ministre.» Pravind Jugnauth a participé à la célébration du Nouvel an chinois à la Chinese

De graves allégations sur la gestion financière de la Mauritius Housing Corporation (MHC) ont été formulées dans une lettre adressée mardi 24 janvier

Publicité

C’est cet après-midi du jeudi 26 janvier qu’a eu lieu la cérémonie officielle de transmission de pouvoir (Handing over) au ministère de la Santé. L’a

«Nous soutenons les groupes qui veulent libéraliser le cannabis.» Déclaration de José Rose, le porte-parole de l’Association socioculturelle rastafar