Regrouper les petits et moyens hôtels sous un label d’Écohôtel. Telle est la finalité du projet «Greening the Mauritian Tourism Industry», financé pa

Elles durent des mois, voire des années… Les enquêtes ouvertes par le Medical Council (MC) pour faire la lumière sur des cas de négligence médicale a

Publicité

Fichés au milieu des trottoirs sur la route principale, ces deux poteaux gênent les piétons. C’est ce que pensent les membres des forces vives d’Arse

«Ce voyage fait partie du package proposé par les Britanniques et nous sommes contre. C’est un moyen pour ‘divide and rule’. C’est un cadeau empoison

Publicité

Devant la juge Nirmala Devat, les hommes de loi de Vishnu Lutchmeenaraidoo ont abandonné le procès intenté contre l’express dans l’affaire Euroloan,

C’est sous forte escorte policière que Nazir Banee, un sans domicile fixe (SDF) âgé de 52 ans, a été conduit à la Bail and Remand Court samedi.  Une

Publicité

Il est convoqué au siège de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) à Moka, ce lundi après-midi 10 avril. L’ex-président du conseil d’admi

Ce lundi 10 avril, le Fact-Finding Committee institué dans le sillage de la polémique entourant le salaire de Vijaya Sumputh débute ses travaux. Lutc

Publicité

Un enfant de deux ans, Sacha Adrien Seguin, est mort noyé dans une piscine vers 17 h 30 à Roches-Noires, dimanche 9 avril. Il serait tombé accidentel

En une de l’express : un salaire minimal de Rs 7 500 à Rs 8 200. Autres titres : les enquêtes sur les cas de négligence médicale retardées ou encore

Publicité

Les protagonistes: la présidente de la République et l’homme d’affaires angolais. Les deux se retrouvent au cœur d’une série pleine de rebondissement

Le storytelling officiel raconte qu’une question du député Bhagwan a eu le scalp de Vijaya Sumputh. Et pas qu’un peu, avec Fact-Finding Committee et

Publicité

  Il y a 20 ans : le 9 avril 1997 Soirée Macarena à Albion. Une fête organisée dans un campement, le samedi 29 mars à Albion, fait grand bruit le l

C’est durant la matinée de ce lundi 10 avril 2017 en Chambre, devant le juge Nirmala Devat de la Cour suprême, que les discussions autour du gagging