Un couvre-feu à Maurice et à Rodrigues, mais pas à Agalega. Cela fait gronder. Les habitants de cette île, principalement des employés de l’Outer Isl

Depuis que l’annonce a été faite le lundi 23 mars, ceux qui assurent les services essentiels n’ont pas perdu de temps. À hier, la police était en pré

Publicité

Il fait partie des cinq premiers médecins à succomber des suites du Covid-19, en France. Mahen Ramloll, médecin généraliste de 70 ans d'origine mauri

Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, Zouberr Joomaye, le DCP Jhugroo et le Dr Catherine Gaud font le point sur la situation actuelle à Maurice.

Publicité

Ils ont atterri dans à l’aéroport SSR à 6h30 ce mardi 24 mars. 26 Mauriciens, qui étaient bloqués en France, ont pu regagner le territoire. Ils ont é

Jessica Mirliflore, de Bambous, a deux enfants, Zayra et Lyam, six et trois ans. «C’était surtout le management qui avait décidé avant même la décisi

Publicité

L’avis a été émis ce mardi 24 mars à 9h15 e sera en vigueur jusqu’à 19 heures. Selon la station météorologique de Vacoas, une zone d’instabilité cont

Encore une raison de rester enfermé chez soi. Pour cette journée du mardi 24 mars, la station météorologique de Vacoas a prévu de la pluie… Durant l

Publicité

Les travailleurs des compagnies d’autobus sont inquiets. C’est pourquoi, Letchanna Poomendra, un travailleur de la Compagnie nationale de transport e

editorial Société

Scène désolante hier matin devant l’enseigne Jumbo de Riche-Terre. Une sexagénaire, avec ses sacs encore vides, qui faisait patiemment la queue, sous

Publicité

Depuis hier 20 h, le couvre-feu est en vigueur. A voir le comportement des Mauriciens durant la journée, le pays va droit dans le mur. Ress ou lakazz

La situation a empiré, constatait le DCP Jhugroo ce matin, lundi 23 mars. Un petit tour dans plusieurs quartiers démontre en effet que les Mauriciens

Publicité

Une croissance rapide. Entre ce matin et ce soir, lundi 23 mars, Maurice est passé de 28 à 36 cas positifs de Covid-19. Comme attendu donc, le virus

Avec le Covid-19, Maurice a également vu la prolifération des fake news sur les réseaux sociaux. Raison pour laquelle le ministre Balgobin prend ce l

Ailleurs sur lexpress.mu