Il avait publié un post sur Facebook, faisant état de graves incidents hier soir, dans la région de Riche-Terre et dans les faubourgs de la capitale,

Un message qui va droit au cœur. Qui est porteur d’espoir. «Love and duas to our brothers and sisters from Mauritius…» C’est le message que nous envo

Publicité

Les décideurs ont du pain sur la planche en ce mercredi 25 mars. Trois réunions du gouvernement sont ainsi prévues : une rencontre devrait avoir lieu

editorial Société

Le silence, le vide, l’expectative. Il n’y a plus personne à Riche-Terre/Baie-du Tombeau, au siège du journal. On a fermé les locaux hier — c’est une

Publicité

«Lémond antié pé tranblé, laras imin pé ploré…» Les paroles et la musique sont signées Anand Nithoo. Avec deux autres compatriotes, il rend hommage à

Maurice a été en «complete lockdown», dans la soirée de ce mardi 24 mars. L’indiscipline de certains Mauriciens a été mis en avant par le Premier min

Publicité

Les jours se suivent et se ressemblent malgré les mesures de confinement et de couvre-feu. Les Mauriciens se sont rués vers les supermarchés pour fai

Le 'total lockdown' aurait dû être appliqué dès le premier jour et mettre ensuite en place un système de distribution de denrées. C’est ce que Roshi

Publicité

Yogida Sawminaden, ministre du Commerce, nous a déclaré qu’une décision sera prise demain concernant ceux «qui sont dans le besoin». «Tous les jours

Shakeel Mohamed et Arvin Boolell ne sont pas sur la même longueur d’onde par rapport à la mesure de lockdown - verouillage - complet du pays. Mesure 

Publicité

61. C'est le nombre de personnes qui ont été prises en contravention dans la nuit de lundi après le couvre-feu. Rien que dans la région de Port-Louis

«J’essaie de me retenir au maximum étant donné la situation critique dans laquelle se trouve notre patrie. Mais je demande aux Mauriciens d’étudier c

Publicité

«Je suis entièrement solidaire de la décision du Premier ministre. Mais il faut être pratique. Il faudrait organiser une distribution de vivres. Nous

Pour l'épidemiologiste à la retraite qui a notamment travaillé pour l’OMS, l'heure n'est plus à une seule personne de gérer car la situation est grav

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés