Rencontrer des vedettes hollywoodiennes. Un rêve pour de nombreux Mauriciens. Pour les enfants de Trou-aux-Biches, ce rêve est devenu une réalité, gr

Il s’est rendu à la cascade Balfour, à Beau-Bassin, pour une partie de pêche, samedi. Mais, ne voyant pas le temps passer, Vijay Kumar Maudhoo s’est

Publicité

Son nom ne dit rien au grand public. Jason Soobrayen, 32 ans, cadre dans une entreprise d’outsourcing, a piloté pendant plus d’un an une officine de

Le 8 septembre, on célébrait la Journée internationale de l’alphabétisation. À Maurice, nombreux sont ceux qui n’ont pas eu accès aux bancs de l’écol

Publicité

Ils sont forcés de rester à la maison. Depuis que le Centre for the Training and Employment of Disabled Persons, sis à Rose-Belle, a fermé ses portes

Il avait un bel avenir devant lui. Rodney Mootoosamy, le sans domicile fixe qui a osé photobomber le cliché de Steven Arnold lors de la Maiden Cup di

Publicité

Haricots tendres et juteux, pommes d’amour rouges et dodues, bringelles grosses et mauves… Les légumes, on les trouve en abondance en ce moment au ma

Ils s’appellent Marie Michele Audrey Tolbize-Ravina, Marie Stephania Perrine et Joseph Jean Noel Jolicoeur. Et ces trois Rodriguais font partie des s

Publicité

Ils étaient recherchés depuis le 28 août dans une affaire d’allégation de séquestration. Ces deux habitants de Vallée-Pitot, âgés de 24 ans et 30 ans

opinions Société

S’il ne s’agissait pas de drames humains, on pourrait en rire. Tant cette déclaration frise le ridicule, sinon l’indécence. Donc, dit Sinatambou lors

Publicité

Metro Express : Richelieu, Rose-Hill – Bulldozers en route. Un dossier à lire dans l’express dimanche. 5-plus, de son côté, consacre sa Une au tragiq

opinions Société

Dis maman, je vais avoir 18 ans en mars 2018, quand le pays aura, lui, 50 ans, mais ce pays au lieu de toujours m’épater, me fait parfois vraiment pe

Publicité

Des périodes nuageuses et de faibles ondées sont attendues ce dimanche 10 septembre. Selon la station météorologique de Vacoas. Le fautif : l’anticyc

À 55 ans, cette femme n’est pas une néophyte dans le domaine du handicap intellectuel. Elle compte 25 ans à l’APEIM dont les trois dernières années c

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires