Des villageois n’ont accès à l’eau qu’une fois la semaine dans certains chemins. Ils invitent les autorités à tenir compte de leurs doléances, sinon

L’ambiance n’est pas à la fête dans le Sud. Notamment à cause des coupures d’eau. Malgré la colère des habitants de Chemin-Grenier qui avaient bloqué

Publicité

C’est à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, qu’il luttait pour sa survie depuis le jeudi 13 décembre. Cela, après avoir fait une chute à son do

«Cette école est négligée par les autorités. Il n’y a aucun entretien. Nous sommes tristes pour nos enfants en imaginant dans quelles conditions ils

Publicité

Le travail ne fait pas peur à Shica Salvara. Depuis près de 13 ans, elle sillonne le lagon, chaque matin, à la recherche d’ourites et autres poissons

Son lagon bleu turquoise et son parc marin bénéficient d’une renommée internationale. Pourtant, la plage et ses infrastructures se dégradent à une vi

Publicité

Vikesh Ramsawaruth, un habitant de Rochester Falls Road, à Surinam, est très perturbé depuis la semaine dernière. La raison, les autorités ont commen

Revaloriser le jus de canne. C’est ce que souhaite faire la Rose-Belle Sugar Estate (RBSE). L’instance a aménagé un kiosque dans l’enceinte du Plaisa

Publicité

L’inauguration du nouveau bâtiment qui abritera le conseil du village de La Flora s’est déroulée le lundi 12 novembre. Celle-ci a eu lieu en la prése

À l’inverse de son nom, le village de Bananes n’est pas ce fameux village qui compte que des bananiers. Il faut parcourir plusieurs mètres le long d’

Publicité

En sortant de Camp-Diable et avant d’arriver à Rivière-des-Anguilles, on traverse le hameau de Château Bénarès, un de ces endroits du Sud qui suscite

Après Petit-Raffray, la Global Rainbow Foundation (GRF) a pris l’initiative, il y a trois semaines, de démarrer une université du troisième âge pour

Publicité

Mais où est passé le nom de St Martin ? C’est ce que se demandent les habitants du village de St Martin/BelOmbre. Une nouvelle plaque a été plantée à

Rien ne va plus à St-Aubin. En tout cas, c’est ce que pensent John Sevathean et Dharamraj Erusan, respectivement président et vice-président du villa