Petit village sucrier dans le Sud, Bénarès est une agglomération qui semble tomber dans l’oubli. Certains habitants déplorent le manque de développem

Cachée derrière un rideau de verdure : Bain-des-Négresses. Située pas loin de La-Roche-qui-Pleure, cette rivière est pourtant peu connue. Ils ne sont

Publicité

Coincé entre Plein-Bois et Trois-Boutiques, Malakoff est un village en pleine expansion. Jadis un petit hameau où vivaient quelques travailleurs de c

Il est resté à quai, à Port-Mathurin, pendant plus d’une semaine. Le navire cargo MV Anna, qui assure la desserte Rodrigues/Maurice, sera remorqué ve

Publicité

En s’installant à Bassin Requin, les éleveurs de porc croyaient qu’ils auraient pu opérer leur élevage en toute quiétude. Ils doivent hélas composer

Sa passion pour les animaux est sans bornes. Du coup, il a fondé SCAR, une association qui redonne le goût de vivre à des chiens et chats malades, ma

Publicité

On peut y accéder à pied, tant il est proche de la plage. Paysage de contrastes, l’îlot Sancho offre à la fois une beauté à couper le souffle et une

Les Salines de Tamarin ont stoppé leurs opérations depuis deux ans. Or, les anciens extracteurs de sel occupent toujours le lieu assigné par leur anc

Publicité

C’est là qu’il a passé la plupart de son temps depuis qu’il a quitté l’école. Et il travaille le métal depuis 37 ans déjà. Lui, c’est Noorani Allyboc

Le navire cargo MV Anna, qui devait quitter Port-Mathurin en direction de Port-Louis le week-end dernier, est toujours bloqué à quai dans la capitale

Publicité

Campagne de sensibilisation, stérilisation et ramassage de chiens errants. Après Maurice, la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) s’intéresse

À première vue, l’état de ces taudis cachés sous un arbre donnerait l’impression que ce sont d’anciennes maisons abandonnées sur le point de s’écroul

Publicité

Situé dans le centre du pays, Valetta est un petit village plein de ressources. Surtout en eau. Les villageois rencontrés affirment n’être jamais à s

Elles, ce sont environ cinq familles du village d’Amaury, qui vivent dans une situation précaire. Même si la plupart ont accès à l’eau courante et à