Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

editorial Société

Des divergences de fond opposent le ministre des Finances à celui des Services financiers. Elles sont fondamentales.

editorial

Lorsque les grands de ce monde se battent entre eux, faut-il que ce soit toujours les petits qui paient ? C’est la question que peuvent se poser les

Publicité

«Parce que Pravind est le prochain PM. Ce qui lui arrive ne peut qu’influencer notre état d’esprit.» C’est ce qu’a indiqué Vishnu Lutchmeenaraidoo lo

editorial

L’égalité des droits est au centre de nombreux débats chaque année à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Il est opportun, cette fois

Publicité
editorial

Une révolution tranquille est en marche dans le monde de l’Éducation. Le pays est en voie de réaliser un rêve vieux de 50 ans. Depuis l’indépendance,

editorial Société

C’est un tournant dans le secteur du global business mauricien. Pendant longtemps, il y a eu un affrontement entre deux visions opposées. L’une s’att

Publicité
editorial Politique

Ce mois de mars est placé sous le signe de la rentrée parlementaire. Un événement qui est très attendu de part et d’autre. Le gouvernement devrait fa

editorial

Par respect pour le droit humain le plus fondamental – le droit à la vie – il faut refuser de hurler avec les loups. Beaucoup ont cédé sous le poids

Publicité
editorial

C’est une nouvelle salve venue de l’industriel François Woo. Il a encore menacé hier de délocaliser les activités de son entreprise. Les coûts de pro

editorial

Aucun gouvernement n’a jamais mis de zèle à défendre la transparence de la vie publique. Il n’y a pas eu de progrès, non plus, depuis l’arrivée aux a

Publicité
editorial Politique

Il n’y a pas longtemps on qualifiait de «marron» une petite université privée qui se trouve à Ébène. Non seulement son permis d’opérer avait été octr

editorial

Dans le secteur de l’eau, le manque de courage politique a eu des conséquences lourdes. Les anciens dirigeants du pays ont hésité à faire payer aux u

Publicité

Malgré les critiques, Arvin Boolell se dit capable d'endosser le rôle de leader. «Il y a un temps pour toute chose… La raison et le temps, c’est ce q

editorial Société

Cela a sonné comme un rappel à l’ordre d’un élève récalcitrant. À un mois de la rentrée parlementaire, le leader de l’opposition a demandé à la prési

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires