Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

opinions

Un policier débarque chez lui à 19 heures, mardi soir, et le somme de se rendre aux Casernes jeudi matin. Son tort : il est soupçonné d’avoir lancé u

opinions

La démocratie n’est pas un acquis permanent. Il faut sans cesse la défendre. Ainsi, pour contraindre l’Etat à autoriser les journalistes de La Sentin

Publicité
opinions

Le Premier ministre récidive. Il a choisi l’occasion d’une conférence de presse, qui visait à faire le point sur sa participation au sommet Afrique-F

opinions

Tromelin is indeed a tiny scrap of land but it offers a powerful example of the progress that two countries can achieve through trust and cooperation

Publicité
opinions

Beaucoup de Mauriciens ont été choqués de découvrir, hier, le visage de la nouvelle île Maurice. Ils ont pu lire, sur deux pages, les lettres adressé

opinions

Il ne faut pas remplacer la rhétorique des discours de campagne par le vacarme d’un Parlement transformé en cirque. Les élections terminées, le nouve

Publicité
opinions

Le gouvernement a franchi, hier, une ligne rouge en intensifiant son attaque contre «l’express». Déjà sous le coup d’un boycott publicitaire de l’Eta

opinions

Ce n’est pas un gouvernement de continuité. Treize nouveaux venus font partie du nouveau Cabinet. Mais ce n’est pas un gouvernement de changement non

Publicité
opinions

Navin Ramgoolam a obtenu un mandat clair et net. Il peut se féliciter d’un vote d’adhésion à son parti. En revanche, l’électorat a considéré que le M

opinions

Les Mauriciens ont choisi hier, dans le secret des urnes, entre la continuité et le changement. Mais il faut attendre encore quelques heures avant de

Publicité
opinions

Le programme de gouvernement présenté hier par le Premier ministre sortant, Navin Ramgoolam, n’a pas de surprise. Sa vision reste proche de la pensée

opinions

La question d’un Premier ministre issu des minorités ethniques fait encore débat chez nous. Pourtant, beaucoup avaient cru que le monde avait changé

Publicité
opinions

On n’est jamais au bout de ses surprises avec Navin Ramgoolam. Il a finalement retenu l’option la plus improbable pour aller aux élections. Il avait

opinions

Ils entament ce jeudi le 21e jour de leur grève de la faim. L’action de cette petite poignée de planteurs anonymes reste discrète mais la situation e

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires