Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

opinions

La révélation faite hier par le leader de l’opposition marque un véritable rebondissement dans la saga «MedPoint». Paul Bérenger a allégué, document

opinions

La chaîne Mcdonald’s a choisi d’ouvrir son dernier restaurant en face d’un temple dédié à Krishna à Phoenix. On peut comprendre que pour le mouvement

Publicité
opinions

Le scandale MedPoint aura surtout eu le mérite de réveiller l’opinion publique. Il ne pouvait en être autrement. Car les conditions dans lesquelles l

opinions

De l’eau partout, mais pas une goutte pour boire. C’est ce que pourraient se dire bientôt les insulaires que nous sommes. Alors que la sécheresse per

Publicité
opinions

Le Premier ministre a agi avec promptitude pour neutraliser l’enthousiasme avec lequel le «Board of Investment» autorisait les étrangers à venir trav

opinions

L’on se demande parfois si les prédictions faites par la station météo dans le cadre de son «Summer Outlook» sont un produit de l’imagination plutôt

Publicité
opinions

Ils jouent avec la crédibilité de notre démocratie. Après les tentatives d’étrangler les médias indépendants, le pouvoir s’attaque aux élections. Les

opinions

Serait-ce une réforme que le ministre des Finances envisage de réaliser mais qu’il n’a pas décrite de façon explicite dans son discours du budget ? O

Publicité
opinions

Le gouvernement reste ouvert à l’ouverture. Le ministre des Finances a montré, vendredi, qu’il entend poursuivre la stratégie de son prédécesseur et

opinions

Navin Ramgoolam sort ses griffes une fois de plus contre la presse. Deux jours de suite, il s’en est pris aux journaux libres, en citant nommément l’

Publicité
opinions

C’est une décision de justice qui devrait intéresser les Mauriciens, même si elle intervient en France. Dans un arrêt qu’elle a rendu hier, la Cour d

opinions

«Il ne suffit pas de rendre la justice, il faut que l’on voit qu’elle est rendue.» Cet adage exprime un principe de droit qui garantit l’apparence de

Publicité
opinions

Navin Ramgoolam’s speech, at Quay C yesterday, included the harshest statements ever made by a Mauritian head of government against leading British p

opinions

Voilà une décision qu’il faut saluer, sans hésitation. Le jugement que le «Public Bodies Appeal Tribunal» a rendu mardi dernier dans l’affaire qui op

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires