Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

opinions

Une suite de chiffres les uns plus effarants que les autres. C’est ainsi que l’on peut résumer la réponse du ministre du Transport à la PNQ du leader

opinions

Ce n’est pas juste de régler nos problèmes identitaires ou linguistiques sur le dos des écoliers. Pourtant, dans le débat autour de l’introduction de

Publicité
opinions

Nos politiciens font preuve d’une frilosité excessive à chaque fois qu’il faut aborder une question touchant à la morale religieuse. Cela s’est manif

opinions

Maurice a failli déclencher un krach boursier à Mumbai, hier. L’événement a envoyé des ondes de choc tant dans les milieux des affaires en Inde que d

Publicité
opinions

Fait rare : le gouvernement et l’opposition ont adopté une position commune sur un sujet important mardi au Parlement. Les deux sont en faveur d’une

opinions

Le Premier ministre reste campé sur l’idée qu’il y a une connivence entre l’express, le MMM et le «grand capital». Cet amalgame est le produit de son

Publicité
opinions

C’est toujours la faute de l’autre, en politique. Les dirigeants n’admettent jamais leurs erreurs et refusent d’assumer la responsabilité des méfaits

opinions

Les plaques d’immatriculation peuvent mener à la prison. C’est ce que des politiciens corrompus viennent de découvrir à leurs dépens. Ils sont accusé

Publicité
opinions

Il faut déplorer l’émergence d’un réflexe raciste ou ethniciste chez les dirigeants du pays. Depuis peu, ils balaient d’un revers de la main les crit

opinions

Ce vieil homme de 73 a osé défier la puissance de l’Alliance qui détient le pouvoir à Delhi. Anna Hazare, s’est donné pour mission de combattre, seul

Publicité
opinions

L’insulte serait-elle un mode de communication pour le Premier ministre ? C’est ce que laissent penser ses déchaînements verbaux faisant suite à un a

Publicité
opinions

Avec la rentrée parlementaire, demain, les élus peuvent percer le mur du secret qui cache les abus des autorités. A condition que l’opposition pose l

opinions

Les dictateurs, ça fait peur. Confronté au malaise social dans son pays, le leader libyen Mouammar Kadhafi , engage une guerre totale contre son peup

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires