Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

opinions

Face à un mouvement syndical qui ressemble à un panier de crabes, le gouvernement force la dose. Il durcit les lois contre les travailleurs. Déjà, il

opinions

Après le recul de 2005, quand une contreréforme a redonné aux collèges d’élite un statut royal, c’est le temps de la stagnation. L’on ne progresse pa

Publicité
opinions

Les plus indulgents diront que même si le discours du budget contient beaucoup de propos convenus, il traduit tout de même les bons sentiments du min

opinions

Les observateurs les plus sévères diront que c’est un non-événement. Mais tous admettront que le budget 2013 ne passera pas à l’Histoire comme celui

Publicité
Publicité
opinions

La voix de Maurice est inaudible dans le concert des Nations. Cela est compréhensible du fait de notre minuscule taille. Mais, il y a un problème si

opinions

La police a procédé ces dernières semaines à un vaste coup de fi let qui a abouti à l’arrestation d'' un réseau de trafiquants présumés d’héroïne. Il

Publicité
opinions

Le syndicalisme continue à sombrer. En termes d’affluence, les rassemblements organisés par les syndicats durant le week-end ont été un échec total.

opinions

Ces déplacements du Premier ministre à l’étranger obéissent à une logique que l’on a du mal à saisir. Il y a quelques semaines, il prenait la décisio

Publicité
opinions

Deux occasions, coup sur coup, donnent à Kailash Purryag la possibilité d’instaurer une présidence « engagée » . Le chef de l’Etat est d’abord attend

opinions

Les grosses pointures du barreau mettent en sourdine leur voix de stentor quand il s’agit d’exprimer le malaise qu’ils ressentent face à l’épineuse q

Publicité
opinions

L ’ Inde veut changer les règles du jeu. Elle les trouve trop avantageuses pour Maurice. Elle révise ses lois fi scales et suscite du coup de vives i

opinions

Si bien des bâtiments ne sont pas fi ables à Maurice, c’est parce que l’honnêteté et l’intégrité sont des valeurs qui s’effondrent.

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires