Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

opinions Actualité

Les citoyens avisés auraient pu s’en réjouir. Le projet de construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Bambous a tout pour plaire. Mais l’on

opinions

Tout ce qui est d’intérêt public doit être public, dit-on. C’est précisément cette réflexion qui constitue la notion centrale des recommandations de

Publicité
opinions

Suite à un rebondissement de dernière minute, le parlement français n’a pas ratifié hier l’accord sur la cogestion de Tromelin ...

opinions

Cela s’appelle botter en touche. Celui qui doit, en vertu de la moralité publique, rendre compte de ce qui s’est passé le samedi 30 mars a répondu à

Publicité
opinions

Il a bon dos le bon dieu. Les dirigeants en profitent pour lui faire porter le chapeau de leurs propres manquements. Ainsi, pour ne pas assumer les e

opinions Actualité

Onze morts. Le bilan en vies humaines est lourd. Trop lourd pour que l’on refuse de situer les responsabilités et sanctionner les coupables.

Publicité
opinions

Nandanee Soornack peut continuer à vivre son conte de fées...

opinions

Stop à l’impunité. Les auteurs du génocide perpétré contre les Tamouls au Sri Lanka doivent être traduits en justice. ...

Publicité
opinions

Une hostilité primaire caractérise depuis quelque temps les relations entre le mouvement syndical et le ministre du Travail.

opinions

En Afrique la lutte contre la corruption fait son chemin. Notamment au Sénégal, où le fils de l’ex-président Abdoulaye Wade, Karim, a été mis en deme

Publicité
opinions

Des centaines de cas d’empoisonnement provoqués par l’absorption de pesticides sont recensés chaque année à Maurice. Pour éviter cela, il faut éduque

opinions

Un symbole fort. Pour son deuxième déplacement à l’étranger, le nouveau président indien, Pranab Mukherjee, a choisi de venir à Maurice. Il avait eff

Publicité
opinions

Les faits divers mettent en lumière l’évolution de la société. Ils permettent à l’opinion publique de prendre conscience des dysfonctionnements socia

opinions

Il faut arrêter la farce. L’affaire Sik Yuen n’est pas qu’une « affaire interne » du PMSD. Elle n’engage pas que la famille des bleus. L’issue de ce

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires