Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

editorial Actualité

Dans l’affaire Varma, le pays affiche ses aspects les plus hideux. Ainsi, on a appris que lors des négociations présumées entre les protagonistes de

editorial

Zanimo, malades mentaux… C’est dans ce registre pitoyable de l’insulte que le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, Anil B

Publicité
editorial

Ce n’est pas le montant de la redevance télé en soi qui irrite les foyers mauriciens. Si un vent de mécontentement souffle sur la station nationale d

editorial Actualité

Ce n’est pas le montant de la redevance télé en soi qui irrite les foyers mauriciens. Si un vent de mécontentement souffle sur la station nationale

Publicité
editorial

Vous avez le pouvoir mais avez-vous également de la dignité et de l’honneur ? C’est la question que l’on devrait poser au minister de la Justice ce m

editorial Actualité

Le droit à l’information ouvre des canaux de communication entre les citoyens et l’État. Mais ces voies restent bouchées dans les pays les plus arrié

Publicité
editorial Actualité

Il est plus facile de se gargariser de slogans sur l’île durable que de donner un coup de pouce aux énergies renouvelables. Ainsi, le mélange essence

editorial

Une démocratie ne peut pas exister sans opposition. C’est la raison pour laquelle les démocrates ont une allergie aux alliances électorales susceptib

Publicité
editorial

C’est un syndrome qui frappe fort. Les sujets atteints perdent le sens de l’équité. Donnons un nom à cette maladie : le «kamajite», du nom du député

editorial

Lors d’une reunion de l’aile féminine de son parti, le ministre Michael Sik Yuen a affirmé qu'il «a ressenti de la sincérité» et ajouté également que

Publicité
opinions Économie

La STC a fait de bonnes affaires. Sur le dos des consommateurs. Cet organisme qui n’a pas pour but de tondre le citoyen ordinaire continue à accumul

opinions

L’intérêt public transcende la vie privée. La presse a le droit de dénoncer la face cachée d'un personnage public. C’est ce qui ressort d’un jugement

Publicité
opinions Politique

La nécessité du renouvellement de la classe politique revient sur le tapis. Pourquoi ? Parce que la démonstration est faite, une fois de plus, qu’il

opinions Politique

Un tsunami devait dissiper le nuage de gabegie, d’incompétence et de médiocrité qui plane sur les institutions parapubliques. Mais le phénomène annon

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires