Raj Meetarbhan

Rédacteur en chef - l'express

[email protected]

3 rue des oursins Baie du Tombeau

Rédacteur en chef de l’express depuis 2005, Raj Meetarbhan  détient une Maitrise de Physique de l’Université d’Aix-Marseille lll et un diplôme de  pédagogie de l'ENNA Paris-Nord. Après un bref passage à l’express en 1980, il a travaillé comme enseignant à Maurice et à l’étranger avant de retourner au journalisme de manière définitive en 1996.

 

Les articles de Raj sur lexpress.mu

opinions

Les véritables démocrates ne sauraient se laisser séduire par la portée symbolique de la suppression du Best Loser System et fermer les yeux sur l’en

editorial Politique

En dépit de toute la théâtralité avec laquelle il monte le dernier acte de son Livre blanc, il n’est pas sûr que le Premier ministre parviendra à vai

Publicité
editorial Société

Après de longues vacances, les élus reprennent, mardi prochain, le chemin du parlement. C’est une rentrée qui est attendue surtout parce qu’elle perm

editorial Société

C’est une pièce à conviction que la police avait sciemment dissimulée. «Deliberately concealed», s’insurgent les magistrats dans leur jugement concer

Publicité
editorial

Dans sa sagesse, le DPP a estimé que Pravind Jugnauth doit être inculpé pour conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint. Sans se prononcer sur le fon

editorial

Des piétons sur l’autoroute et des voitures sur les trottoirs. Voilà des pratiques qui contredisent les principes de sécurité. Si elles sont courante

Publicité
editorial

Il est revenu à un juge fraîchement nommé de tirer la sonnette d’alarme sur la durée souvent trop longue de la procédure judiciaire. Si le juge s’en

editorial Société

Cela fera bientôt 50 ans que l’Union Jack ne flotte plus sur les mâts mais nos collèges continuent à arborer l’étendard de Cambridge. Combien de temp

Publicité
editorial

La presse a une vision négative du pays, s’insurge le Premier ministre. Il s’agit là du syndrome de la reine qui consulte son miroir et découvre avec

editorial

Il y a des gens qui préfèrent quitter leur poste avant que l’honneur ne les quitte. Du moins, dans les grandes démocraties, c’est ainsi que se condui

Publicité
editorial

Le gouvernement n’est pas très regardant sur la qualité des dirigeants étrangers qu’il invite. Ainsi, après le Congolais Sassou-Nguesso en juillet 20

editorial Société

Les Mauriciens ont découvert avec effroi le piteux état de la Ring Road, une route qui n’est même pas encore inaugurée. Elle sent encore l’asphalte,

Publicité
editorial Politique

L’alliance MMM/MSM est perçue comme étant fragile. Il a suffi que le leader du MMM fasse une remarque presque anodine sur le «Remake 2000» pour que l

editorial

Le Premier ministre s’est enfin exprimé en public. Mais il ne s’est pas montré très loquace sur les questions qui interpellent le pays en ce moment.

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires