Axcel Chenney

[email protected]

Rue des Oursins, Baie du Tombeau

Axcel Chenney a rejoint l’équipe multimédia de lexpress.mu en mars 2015. Il est journaliste radio depuis 2002 et a, notamment, été rédacteur en chef de Radio plus depuis 2013 avant d’intégrer la rédaction de l’express. En 2013, il a été primé pour le concours CNN-Multichoice African Journalist dans la catégorie «Francophone, Média électronique» pour le documentaire «La chute d’un héros».

Les articles de Axcel sur lexpress.mu

  L’homme est particulier, limite excentrique. L’histoire qu’il nous raconte est folle. «Ma famille et moi sommes propriétaires de huit îles de l’ar

    Pour un jeune de 20 ans, il dégage une impressionnante maturité. C’est parce qu’il a été forgé par «la cité Kennedy», lâche Adel Langue. Ayan

Publicité

L’équipe légale du Premier ministre peaufine ses «submissions» au Privy Council en réponse à celles du DPP dans l’affaire MedPoint. Une documentation

Jean-François Collet avait décortiqué la partie «rodriguaise» du rapport Lam Shang Leen sur les ondes d’une radio. Il a ensuite reçu des menaces. Il

Publicité

  Sa famille gardait espoir de le retrouver en vie. Mais, le cadavre de Luc Stellio Tonta, un habitant de Camp-Pierrot, à Trou-aux-Cerfs, âgé de 45

Son casier judiciaire est loin d’être vierge. Il a été condamné à effectuer 90 heures de travaux d’intérêt général après avoir été reconnu coupable d

Publicité

La découverte d’un faux document dans le dossier bancaire de trois clients kenyans, qui ont été autorisés à des découverts de Rs 4,8 milliards, a sem

  Il n’a pas cherché à se défiler. Le Premier ministre concède que la démission de deux membres de son gouvernement acculés par la commission Lam Sh

Publicité

  La démission de Roubina Jadoo-Jaunbocus ne le forcera pas à remanier son Cabinet. Et ce, même si Showkutally Soodhun attend au tournant. Que pense

«La commission va-t-elle commencer une enquête après celle de l’express ayant révélé le deal foncier ayant permis à Umeir Soodhun d’empocher Rs 48 mi

Publicité

«J’y ai investi, j’y ai construit, ce n’est pas comme si nous avions sorti Rs 48 millions d’un chapeau», affirmait Showkutally Soodhun, juste après l

«Prouvez que j’ai participé de près ou de loin à cette affaire» ! C’est ce qu’a dit Showkutally Soodhun à deux «confrères» après la parution de notre

Publicité

Voici comment SAJ a permis au fils de Showkutally Soodhun - esclave auto-proclamé du Premier ministre d’alors – d’empocher Rs 48 millions grâce aux t

Showkutally Soodhun clame sur tous les toits qu’il n’est jamais intervenu en faveur de son fils pour que la société de ce dernier obtienne un bail de

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires