Qui aime bien...

Ne soyez pas distraits ! Ne passez pas au-dessus de cette page sans y jeter un œil ! Les chatouilleurs qui l'animent, Fabrice Acquilina et Audrey Harelle, ont un aveu à vous faire : qui aime bien charrie bien... et qui n'aime pas charrie encore mieux ! Qui s'en plaindra ? Ces deux-là ont peint leur matière grise en rose vif pour que vous ayez moins les idées noires. Leur adage : ironie soit qui mal y pense...

 

Les articles de Qui aime sur lexpress.mu

On avait cru à un poisson d’avril en plein octobre cette semaine, en lisant que les honoraires des avocats et des avoués seraient affichés ! Cela par

Décidément, il s’en passe des choses à Vacoas. Je me faisais la réflexion en feuilletant les journaux de la semaine. Les deux familles dont tout le m

Publicité

  «C’est un closed case.» Dixit, avec toute la froideur administrative possible, Mamade Khodabaccus, le président de la Mauritius Housing Company (M

À force de se soucier de politique, on passe sur des nouvelles stupéfiantes. Cette semaine a eu lieu la première saisie de méthamphétamine à Maurice.

Publicité

  Ki pou kwi tanto ? Il deviendra bientôt aussi difficile de répondre à cette question qu’à celle de savoir pour qui voter. Fièvre aphteuse ou salmo

  Cour des miracles ou à court de miracle ? On ne sait plus trop quoi penser de ce pouvoir, avec le projet Heritage City qui réapparaît, miraculeuse

Publicité

  2020. Le dernier roman de John Le Carré vient de sortir. Il est largement inspiré de faits qui se sont déroulés dans une petite île de l’océan Ind

  Sont-ils tous fous ou sommes-nous trop sages ? Ça s’émeut face à la photo du petit Omrane sauvé des bombardements en Syrie, mais ça agresse, botte

Publicité

  Adieu veaux, vaches, cochons, cabris… adieu mode de vie traditionnel. Ce mot, «culling», est aussi violent que l’abattage qu’il désigne. On regard

On connaissait la fièvre du samedi soir, la fièvre de l’or, le bouton de fièvre, mais on n’avait encore guère côtoyé la fièvre aphteuse.

Publicité

  Et nous qui croyions que la politique et le pouvoir étaient une affaire de gros sous, de grosses berlines et de grosses commissions. Dans quel mon

Oui, je sais, toute la semaine il a fallu s’en coltiner. Feignasses comme sont les journalistes – j’en sais quelque chose, j’en suis –, ils n’hésiter

Publicité

L’interdiction d’une femme-publicité de Coca-Cola a donc fait pschitt. Le procès en sexisme a viré en procès de la «publibonderie»...

  «Nous sommes tous issus de la même communauté ancestrale, tous sans exception. Cela veut dire que nous sommes tous sœurs et frères, frères et

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires