Anju Ramgulam

3 Rue des Oursins Baie du Tombeau

Elle a vu le jour par une belle nuit d’été hivernale en l’an de disgrâce 19… (ben non vous ne saurez pas puisque ce ne sont pas vos oignons). Elle a rejoint La Sentinelle en 2006, après avoir effectué 10 000 boulots dans divers domaines dont l’enseignement.

Elle a tout d’abord intégré le secrétariat de rédaction, où la correction des textes vous oblige à comprendre des choses bizarres, comme la politique, avant de consacrer tout son mauvais temps à l’écriture.

Elle a actuellement le pouce rattaché à l’express, un index trempé dans Laf Labou, le majeur ailleurs, l’annulaire à essentielle ainsi qu’une phalange à l’express.mu.

Son dicton préféré : «Il faut vendre la peau de l’ours qui fait déborder le vase car les chattes miaulent quand la caravane ne passe pas.»

Les articles de Anju sur lexpress.mu

Il a une raie sur le côté, un sourire en coin, une moustache bien garnie au milieu. Il a fière allure, tout comme son camion. Ce que celui-ci a de pa

Sous un petit parasol, une frêle silhouette. Qu’il fasse beau, qu’il vente ou qu’il pleuve, elle porte toujours des chaussettes. Dans les mains de la

Publicité

Attention danger ! La vidéo qui suit peut heurter la sensibilité des imprudents. Depuis fin avril, ce passage clouté a été enlevé, des  garde-fous in

Elle est fraîche comme la rosée en ce vendredi matin. Plantée avec ses fleurs devant le Kovil, Sabita Bhagwan, 68 ans, attend patiemment les clients,

Publicité

Il l’aimait. Désormais, il considère sa femme comme son «ennemie». Ludovic est victime de violence conjugale… S’il se bat, c’est pour son enfant de 4

Il est neuf heures à peine, ça sent la veille de week-end. Dans la capitale des marchands ambulants, on colporte les ragots du jour, on se chamaille,

Publicité

Partons à Laventure. C’est dans ce village situé à quelques encablures de Centre de Flacq qu’habite non pas Harry, mais Kavish Potter. Jeu de mots va

Partons à Laventure. C’est dans ce village situé à quelques encablures de Centre de Flacq qu’habite non pas Harry, mais Kavish Potter. Jeu de mots va

Publicité

Jeudi soir. La nuit tombe sur la ville des Fleurs. Un doux parfum de briyani et de poulet frit flotte dans l’air. L’estomac et le palais hument avec

Ils se sont connus au collège, ils avaient 15-16 ans. Elle avait le cœur pris ailleurs, lui, l’a toujours aimée en secret. La vie a suivi son cours,

Publicité

Ce jour-là, Vasoodev Purbhoo, 66 ans, s’en souvient comme si c’était hier. «Mes oncles habitaient à la rue Saint-Denis, à proximité du Champ de Mars.

Jeudi soir, pèlerinage jusqu’à Écroignard. Oriflammes, banderoles et guirlandes annoncent la couleur. Un parfum de piété et d’encens flotte dans l’ai

Publicité

Il est un brin philosophe. Pour lui, il en faut peu pour être heureux. Le cuir, il le travaille depuis qu’il est enfant. Son quotidien n’a pas toujou

Dans sa poussette qui fait office de brouette, des sacs en jute d’un autre temps, des paniers usés, fatigués. Un peu comme lui. Tel un vieux pirate s

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires