Anju Ramgulam

3 Rue des Oursins Baie du Tombeau

Elle a vu le jour par une belle nuit d’été hivernale en l’an de disgrâce 19… (ben non vous ne saurez pas puisque ce ne sont pas vos oignons). Elle a rejoint La Sentinelle en 2006, après avoir effectué 10 000 boulots dans divers domaines dont l’enseignement.

Elle a tout d’abord intégré le secrétariat de rédaction, où la correction des textes vous oblige à comprendre des choses bizarres, comme la politique, avant de consacrer tout son mauvais temps à l’écriture.

Elle a actuellement le pouce rattaché à l’express, un index trempé dans Laf Labou, le majeur ailleurs, l’annulaire à essentielle ainsi qu’une phalange à l’express.mu.

Son dicton préféré : «Il faut vendre la peau de l’ours qui fait déborder le vase car les chattes miaulent quand la caravane ne passe pas.»

Les articles de Anju sur lexpress.mu

Son sourire radieux illumine son visage d’enfant. C’est son arme fatale contre la timidité. Elle porte un petit haut off-the-shoulder, une mini-jupe.

Rue des Rodriguais, Ste-Croix. Des cases en tôle s’empilent les unes sur les autres dans des chemins étroits. De grosses cylindrées tunées rugissent

Publicité

Entre ses mains, son balai. Sur son visage, un sourire timide. Marjorie Labonté personnifiée, n’aime pas trop… non pas du tout, parler d’elle. D’habi

1) Ou radiater inn sek lindi akoz ounn met tro boukou petrol dan ou lekor week-end : Rs 5 000  2) Enn boulon inn sapé dépi dan ou latet : Rs 2 000

Publicité

Mercredi, dans un van de 15 places. Il est 17 heures, bureau ciao. Josiane la sardine et ses potes sont moins serrés dans leur boîte. On manque d’air

Des autobus, des piétons, des taxis, des marchands de nourriture, des fleurs. Sous le ciel bleu portlousien, un attroupement. Une dizaine de personne

Publicité

Les bulldozers vont lui rouler dessus dans quelques mois. La gare Victoria subira alors un lifting intense, changera de visage. À la place, il y aura

Port-Louis. Les gens courent, les marchands déambulent. Commerces et rues grouillent de vie, ça sent bon la ville. D’autres fragrances se mêlent à l’

Publicité

Hallucination. Apparition. Un champ de canne en plein centre-ville ? Derrière un étal au parfum sucré, Amrita, 45 ans et Mahen Meetoo, 51 ans. Rencon

  Roots and kulcha. Good to be conscious. Des refrains qu’il entonne sans cesse. Dans son T-shirt moule bide et muscles, son short moule burnes, le

Publicité

      Roots and kulcha. Good to be conscious. Des refrains qu’il entonne sans cesse. Dans son T-shirt moule bide et muscles, son short moule bur

Vendredi en milieu de matinée. Un silence de mort règne du côté des Salines. Au milieu des tombes muettes, un homme pas très bavard. C’est le gardien

Publicité

Les requins, squales ou sélachimorphes forment un super ordre de poissons cartilagineux, possédant cinq à sept fentes branchiales sur les côtés de la

    Il y a eu celles situées à côté du marché de Quatre-Bornes. Puis, en mai, la cabane au fond du Jardin de la Compagnie. Il faut désormais lâch

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires