Les articles de Nad sur lexpress.mu

 Le bureau de l’Attorney General aurait commencé à collecter des données qui aideront à préparer une ébauche de la tant attendue «Freedom of Informat

editorial

 La lune de miel de l’alliance Lepep avec le peuple a pris fin. L’euphorie du départ a laissé la place à la déception. Contrairement à l’an dernier,

Publicité

Aujourd’hui, cela fait un an depuis que l’alliance Lepep a remporté les élections législatives. Entre promesses électorales et réalités du pouvoir, l

editorial Société

Qu’on le veuille ou non, la menace Daech est aujourd’hui réelle, palpable, audible. Et l’on ne peut plus enfouir notre tête dans le sable, avec une a

Publicité

Après le laborieux travail derrière le vote de l’amendement constitutionnel et du GGIR Bill, nous avons cru que Roshi Bhadain allait lever le pied de

editorial

Elles représentent notre part d’ombre et de lumière dans les actualités qui s’enchaînent. D’abord Astrid Dalais, déjà plébiscitée sur Facebook pour ê

Publicité
editorial Politique

Au Parlement cette semaine : deux jours de débats, 35 orateurs, un amendement constitutionnel et un projet de loi contestable et contesté jusqu’au bo

Après deux longs jours de débats, la loi Bhadain a finalement été votée au Parlement, jeudi 3 décembre. Toutefois, les sept députés du MMM ont choisi

Publicité
editorial Politique

C’est le côté sombre de la mondialisation. À l’heure des échanges mondialisés, la fraude et la corruption – de même que leur principal corollaire : l

Avant de présenter la conférence inaugurale aux premières Assises de la science de l’océan Indien, la scientifique Catherine Bréchignac a bien voulu

Publicité
editorial Politique

La scène se passe au Parlement mardi. Elle ne dure que deux, trois minutes, tout au plus. Shakeel Mohamed est assis vis-à-vis de Showkutally Soodhun.

Bann politisien pe fer palab dan parlman, ena pe dir bizin koz Kreol, ena pe dir non. Li, li dir ki lang Kreol kapav rant partou. Guet enn kout.

Publicité
editorial Politique

À l’heure où se rédigeait cet édito hier, une fusillade était en cours à Bamako. Des combattants djihadistes, lourdement armés, avaient pris d’assau

editorial

«Les rudes archers des terres arides / leurs armes recourbées sur leur dos / peuvent escalader des rochers fumants d’une chaleur d’enclume et d’en ha