Politique 955

Le Mouvement Rodriguais (MR) traverse une grave crise politique qui pourrait résulter en une motion de blâme contre le chef-commissaire, Johnson Rous

C’est un Navin Ramgoolam, affichant une grande détermination qui a livré son message 2009 à la nation, où il appelle à l’effort et à la solidarité.

Publicité

La marmite politique est en ébullition. La guerre des nerfs a commencé entre les partis au pouvoir et dans l’opposition.

Le Premier ministre a tenu personnellement à activer les choses après la mort de Chaitlall Gunness

Publicité

Une base lors d’une élection. Les agents feront-ils un jour campagne sur autre chose que l’appartenance ethnique des candidats?

A un moment où l’on parle d’éventuelles élections partielles, il faut savoir que celles-ci entraîneraient des coûts faramineux

Publicité

Le (PMSD) se dit solidaire du leader de l’Opposition et du Mouvement Militant Mauricien et et accuse le gouvernement «de protéger les capitalistes».

Publicité

Ashock Jugnauth cible Rama Sithanen et Pravind Jugnauth, et affirme que le MMM soutient l’Union Nationale

Les déplacements à l’étranger de l’Ombudsperson for Children étaient au menu des questions parlementaires de ce mardi 16 décembre.

Publicité

Le leader de l’opposition ne démissionnera pas. Le Bureau politique du MMM a décidé hier de s’accorder un temps de réflexion...

Publicité

Le Speaker est revenu, lors des débats parlementaires de ce 16 décembre, sur l’expulsion de l’hémicycle du leader de l’opposition.

Absent de l’Assemblée nationale le 16 décembre, le MMM a marqué sa présence politique en tenant une conférence de presse

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés