Paul Bérenger et Ajay Gunness leur ont proposé les postes d’adjoints au secrétaire général du MMM hier, mercredi 18 février. Mais Steve Obeegadoo et

opinions Politique

Nous ne sommes pas russes, heureusement, mais l’actualité de ce pays nous rappelle, au moins, deux leçons. Pour la première, il s’agit de prendre con

Publicité

Le député Jean-Claude Barbier a été suspendu du MMM. C’est ce qu’a annoncé Paul Bérenger lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du bureau

Présenté comme un ami proche de Pradeep Jeeha, Vinay Sobrun est devenu en fait un sérieux rival, pour ce dernier. Il serait le Mauve qui a les meille

Publicité

Qui est donc cette magistrate Jugnauth-Chuttur qui a accordé la liberté conditionnelle à Manou Bheenick ? Il s'agit de la fille d'Ashock Jugnauth qui

L'ancien gouverneur de la Banque centrale connu pour son comportement quasi monarchique à la BoM Tower a surpris les policiers par l'humilité affiché

Publicité

C’est l’effervescence du côté des militants ce mercredi 18 février. C’est aujourd’hui que le leader du MMM, Paul Bérenger, et son secrétaire général

Paul Bérenger s’intéresse à la route Terre-Rouge-Verdun, ce vendredi 20 février, au Parlement. Sa PNQ est axée sur ce qu’a payé le gouvernement au co

Publicité
editorial Politique

C’est un point noir qui entache un bilan considéré comme globalement positif. Si au cours de ses deux premiers mois au pouvoir, le gouvernement a pri

Leader officieux du PTr depuis le retrait de Navin Ramgoolam, Arvin Boolell livre ses impressions sur sa nomination au poste de «porte-parole» du PTr

Publicité

Navin Ramgoolam a été maintenu à la tête du PTr à l’issue d’une houleuse réunion du BP, le samedi 14 février. D’ailleurs, Arvin Boolell, le nouveau p

Steven Obeegadoo a suggéré à Paul Bérenger de patienter avant de coopter des membres qui n'ont pas été élus par les délégués mauves et de limiter le

Publicité
opinions Politique

Fallait-il un coup de pouce de la main invisible de l’Histoire pour révolutionner la politique telle qu’elle est perçue, vécue et pratiquée jusqu’ici

Un constat : aucun des candidats aux élections de 2014 n’a dépensé plus de Rs 200 000 pour l’événement. Du moins, c’est ce qui ressort des justificat

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires