Tout au long de son discours, Patrick Assirvaden a fustigé l’alliance de l’opposition. Une alliance «macatia» a-t-il commenté lors d’une rencontre de

Le Parlement dissous, «lecours -la largue», a confié Paul Bérenger à l’express hier soir. Ce dernier a ajouté qu’il rencontre à nouveau le Premier mi

Publicité

Parmi les sujets évoqués dans les pages Législatives 2014 de l’express de ce mardi 7 octobre : la date des élections qui pourrait être annoncée diman

L'annonce de la dissolution du Parlement, le lundi 6 octobre, est passée presque inaperçue dans la rue. Un sentiment d'indifférence plane dans la cap

Publicité

(Mis à jour) C'était la condition posée par Vishnu Lutchmeenaraidoo pour rejoindre l'alliance Lepep: être candidat au n° 7. Et SAJ l'a confirmé ce je

Des banderoles coûtant environ Rs 1 500 chacune, des véhicules loués entre Rs 700 et Rs 1 000 par jour, sans compter la distribution de nourriture, b

Publicité

C’est une annonce qui était attendue depuis ce matin : le président a annoncé la dissolution du Parlement, ce lundi 6 octobre. Les choses devraient a

«Ils ont décidé de ne pas nous affronter. Je pense que quand ils ont vu les questions des parlementaires du MSM et du PMSD ainsi que la PNQ que j’ava

Publicité

La pension de vieillesse pourrait être revue à la hausse l’année prochaine. Du moins, c’est ce qu’a indiqué la ministre de la Sécurité sociale, ce lu

Le retour au pays du Premier ministre donnerait le coup d’envoi de la campagne électorale. Et afin de se préparer pour le grand meeting, prévu dimanc

Publicité

Ils ont tenu à rappeler à la population que les élections générales approchent et que le pays est déjà en campagne. Anil Bachoo, Lormus Bundhoo et Mo

Goodlands : trois ministres en campagne, le business autour des élections, n°10: inaugurations à la pelle… Autant de sujets évoqués dans les pages Lé

Publicité

L'on s'active à Amaury ces derniers jours. Les habitants reçoivent enfin des poubelles du conseil de district de Mapou... après plus de 5 ans. Les él

La dissolution du Parlement, dont la rentrée est prévue mardi, ne serait plus qu’une «question d’heures». C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre P