Politique 449

À 64 ans, Komardath Singh (Chan) Sicharam dit vouloir reprendre son bâton de pèlerin. Dans le viseur de ce syndicaliste au riche parcours : la corrup

Jason Soobrayen, ex-membre du comité central du MSM, estime qu’il n’y a pas d’espoir venant des partis politiques traditionnels. Jack Bizlall, lui, e

Publicité

La désillusion du peuple vis-à-vis de l’alliance Lepep semble exploser depuis que SAJ a annoncé qu’il passerait le témoin à son fils. L’opposition, l

Il ne reste plus qu’une trentaine de jours avant la présidentielle américaine. Ce lundi 10 octobre, à cinq heures du matin, heure de Maurice, Donald

Publicité
opinions Politique

Tout animal politique qu’il est, SAJ reste un homme. Ses larmes incontrôlables vendredi, à l’évocation d’une période mélancolique de sa vie, traduise

opinions Politique

Il n’y a rien de plus dangereux qu’une bête agonisante. Chez beaucoup d’espèces (le bovin dans le couloir de la salle d’abattage, l’hyène, le loup, e

Publicité
opinions Politique

Nous avons délibérément fait un effort cette semaine pour trouver et parler des «bonnes nouvelles» de la semaine. Une fois n’est pas coutume ! La pê

editorial Politique

«Pourquoi un seul peut gouverner un million, alors qu’il suffirait à ce million de dire non pour que le gouvernement disparaisse ?» - Étienne de La B

Publicité

  Le bureau national du Mouvement patriotique s’est réuni, le samedi 8 octobre. Alan Ganoo a été réélu à son poste de président du parti. «21 membre

Alan Ganoo a convoqué le bureau national du Mouvement patriotique (MP), le samedi 8 octobre. Cela, suite à la déclaration de Raffick Sorefan qui a ré

Publicité

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.  

Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a fait durer le suspense, vendredi, à Rivière-du-Rempart. «Moi-même je ne sais pas quand», a-t-il répondu à la presse qui

Publicité

  Il ne compte pas lâcher le dossier Chagos. A Rivière-du-Rempart, le vendredi 7 octobre, sir Anerood Jugnauth a indiqué qu’il «est disposé à donner

«Mo pa kapav éviter sa. Quand je pense à mon enfance, à ma jeunesse, à ce que j’ai traversé, cela me fait pleurer.» C’est ce qu’a déclaré le Premier

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés