Les candidats PTr-MMM au n°19, Paul Bérenger, Stéphanie Anquetil et Deven Nagalingum, ont effectué une tournée des «baz» dimanche. Cependant, dans qu

Zaïd Ameer, membre en vue du MMM au n°3 et dont le nom avait été cité pour être candidat dans cette circonscription, a boudé une réunion d’activistes

Publicité

«Les Mauriciens n’ont pas fait de progrès pendant les cinq dernières années.» Pour l’aider, l’alliance Lepep a dressé une liste de projets que Nando

Ce vol avait fait grand bruit l’année dernière. Et l’ancien président de la République a, lors d’un congrès de l’alliance Lepep hier, à Vale, promis

Publicité

«J’ai reçu une lettre hier soir de l’Inde. Celle-ci a confirmé qu’elle accordera une ligne de crédit pour le projet métro léger.» Avec la décision de

editorial Politique

Deux religieux ont franchi coup sur coup cette semaine les frontières qui séparent la religion de la politique dans une république laïque. Ils ont la

Publicité

Le Premier ministre l’a confirmé: l’Inde accordera bien une ligne de crédit de 200 millions de dollars à Maurice pour le projet de métro léger. Navin

Au n° 6 à The Vale, ce mardi 18 novembre, SAJ s’est surtout attaqué aux indécis. A ces «poltrons» qui ne votent pas. Pour lui, le peuple a un vérita

Publicité

Les trois candidats de l’alliance PTr-MMM étaient au n° 8 dans le cadre d’une réunion dans le Village Hall. Ils ont notamment mis l’accent sur leurs

Le leader d’Ensam crie au bribe électoral. Roshni Mooneeram envisage de contester l’élection de Navin Ramgoolam. Elle se base sur les déclarations du

Publicité

«Il y a beaucoup de zones d’ombre qui doivent être clarifiées.» C’est ce qu’a indiqué Vishnu Lutchmeenaraidoo à propos du projet Jin Fei. Lors d’un p

Le député sortant du n° 12 a rendu son tablier de ministre de l’Education.En effet, Vasant Bunwaree a soumis sa lettre de démission au président de l

Publicité

«C’est un parti où il n’y a pas de leader et de suiveurs, c’est une collectivité.» C’est ce qu’a indiqué Jack Bizlall de l’Entente pour la démocratie

«Un sentiment de dégoût.» C’est ce que dit ressentir Satish Boolell. Lors d’une réunion politique hier, à Cité-Malherbes, l’ex médecin légiste a vert