Après avoir critiqué la «loi Bhadain», la députée orange Danielle Selvon a affiché plus clairement sa position, le samedi 7 novembre, en boycottant l

Protection politique ? Mérite ? Tout ça à la fois ? Les interrogations fusent après plusieurs nominations au sein de corps parapublics, notamment. M

Publicité

Les avis demeurent tranchés sur la question du Good Governance and Integrity Reporting Bill. Raison pour laquelle celui-ci sera au cœur des discussio

Le Good Governance and Integrity Reporting Bill? Pour Rezistans ek Alternativ, ce projet de loi «va dans le sens de l’assainissement du paysage finan

Publicité

Après l’arrivée de Ranjit Dowlutta comme conseiller à la Speaker, c’est un transfert au sein de l’Assemblée nationale qui fait jaser maintenant. Aprè

À quel titre Pravind Jugnauth fait-il partie de la délégation présidée par le Premier ministre en Inde ? C’est la question qui taraude plus d’un du c

Publicité

«Il y a un rejet presque unanime de ce qui a été proposé. Même dans les rangs de la majorité, le mécontentement se fait sentir.» Paul Bérenger est re

Face à la presse le vendredi 30 octobre, le Mouvement patriotique s’est intéressé au Good Governance and Integrity Bill. Alan Ganoo souhaite qu’un Se

Publicité
editorial Politique

Que l’on parle de ‘Smart Cities’, de la méthadone, de la gestion de l’affaire BAI ou de Betamax, du recrutement des médecins, du ‘Good Governance and

Les Rouges dénoncent le Good Governance and Integrity Reporting Bill. Selon eux, celui-ci porte atteinte à la Constitution. Face à la presse, vendred

Publicité

«Cette loi comporte des implications graves pour les Mauriciens et est une entorse à la démocratie.» Navin Ramgoolam, le leader du Parti travailliste

Le Good Governance and Integrity Reporting Bill a provoqué une levée de boucliers. Si le Mouvement patriotique laisse entendre ne pas être totalement

Publicité

Il n’a pas apprécié que ce soit le Chief Whip Mahen Jhugroo qui procède à l’ouverture d’un atelier de travail sur le VIH/sida, qui se tient dans le s

La nomination du magistrat Iswarduth Seetohul à la tête de la Commission de conciliation et de médiation fait sourciller. Comment a-t-il été choisi ?

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires