opinions Politique

I request a minute of silence. Our dignity as a nation was dealt a terrible blow.  The Saudi Arabia Friendship Association of Mauritius, an associat

Quatre leaders adjoints, trois adjoints au secrétaire général, quelqu’un pour s’occuper des médias sociaux, un responsable du Policy Council… C’est l

Publicité

Le MMM est finalement parvenu à constituer son équipe dirigeante. Et pour Paul Bérenger, c’est grâce à «enn mari travay dékip». Il était face à la pr

«La compagnie Poly Technologies a eu des démêlés en Afrique. Il figure sur la liste noire en Amérique. Maurice devient un paradis de bailleurs de fon

Publicité

C’était un projet de loi bien attendu. Et durant la soirée de ce mardi 3 juillet, le Use of Pesticide Bill a été voté avec amendement. Le ministre de

«Poly Technologies est interdit en Amérique. Elle est aussi le plus gros fournisseur d’armes en Chine.» C’est ce qu’a déclaré Xavier-Luc Duval au Par

Publicité

Quel est le pouvoir de Poly Technologies ? Cette question intéresse le leader de l’opposition, Xavier Duval qui se demande si l’entreprise peut contr

    La tranche de la Private Notice Question terminée, place à la traditionnelle séance de questions-réponses au Parlement, ce mardi 3 juillet. P

Publicité

Pravind Jugnauth sera confronté aux questions du leader de l’opposition à l’Assemblée nationale, ce mardi 3 juillet. En effet, Xavier-Luc Duval adres

Paul Bérenger risque-t-il de perdre le contrôle de l’appareil du Mouvement militant mauricien (MMM) au profit d’Ajay Gunness ? Certains n’hésitent pa

Publicité

Qui donc fera partie du bureau politique (BP) du MMM ? Une question qui reste sans réponse, même au sein du parti. L’attribution des postes à respons

Après plus d’un mois dédié aux travaux budgétaires, les élus reprennent la traditionnelle séance de questions-réponses demain, mardi 3 juin. La locat

Publicité
opinions Politique

Recul ou progrès ? La démocratie patronymique qui tentait de se normaliser au sein du comité central du MMM s’est heurtée aux récifs acérés de la bat

Voici comment SAJ a permis au fils de Showkutally Soodhun - esclave auto-proclamé du Premier ministre d’alors – d’empocher Rs 48 millions grâce aux t